•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Depuis le 19e siècle, les Italiens façonnent le visage de Montréal

Une femme devant des étalages de tomates.

Marché Jean-Talon, 1969. La communauté italienne a influencé l'image de certains quartiers de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Musée Pointe-à-Callière présente, jusqu’en janvier 2022, l'exposition Montréal à l'italienne. Amorcée au 19e siècle, l’immigration italienne a eu une influence considérable sur les plans économique, social et culturel de la vie montréalaise, comme en témoignent nos archives.

Le 1er octobre 1969, l'émission Format 60 consacre un grand reportage à la communauté italienne de Montréal.

Format 30, 1er octobre 1969

Les Italiens de la région de Montréal constituent alors le troisième groupe ethnique en importance, après les Canadiens anglais et les Canadiens français.

Même s'ils occupent certains quartiers de la ville de Montréal, comme La Petite-Italie ou Ville-Émard, les membres de la communauté italienne sont établis à la grandeur du territoire métropolitain.

La communauté possède des moyens de communication tels que des journaux (par exemple le Corriere Italiano), la radio et la télévision, avec une émission dominicale.

Il existe aussi de nombreuses associations d'Italiens, dont les Fils d'Italie. Le siège social de celle-ci se trouve à la Casa d'Italia.

Les Italiens sont renommés pour leur joie de vivre. Ainsi, il est très fréquent de voir, le long de nos ruelles typiquement montréalaises, des jardins suspendus à la romaine, où les hôtes savent recevoir leurs invités avec cette hospitalité et cette cordialité bien latine, sans oublier leur vin maison.

Une citation de :Jean Ducharme, journaliste

Les Italiens sont présents dans plusieurs sphères de l’activité économique montréalaise, en particulier dans la construction, l’industrie textile et l’alimentation.

En 1969, il existe à Montréal une importante organisation d'hommes d'affaires et de professionnels qui regroupe quelque 300 membres.

À l'émission Montréal ce soir du 20 mai 1992, le journaliste Daniel Carrière présente un reportage sur un homme d’affaires qui a été un exemple et un symbole de fierté pour la communauté italienne de Montréal. Carlo Onorato Catelli a apporté beaucoup à la communauté avec son entreprise.

Montréal ce soir, 20 mai 1992

Arrivé au pays en 1867, Carlo Onorato Catelli met sur pied une entreprise spécialisée dans les pâtes alimentaires. Pour mieux se mêler à la communauté francophone montréalaise, le jeune homme de 18 ans change son nom pour Charles-Honoré Catelli.

Ses pâtes, qui sont alors importées d’Europe, connaissent un vif succès. L'entreprise connaît un important boom lorsqu’elle obtient le contrat pour nourrir les ouvriers chinois qui travaillent sur la construction du chemin de fer du Canadien Pacifique.

Charles-Honoré Catelli sera présent dans la communauté italienne en accueillant des immigrants, en fondant un orphelinat et en organisant une collecte de fonds pour l’Église Notre-Dame-de-la-Défense, considérée comme la paroisse mère de la colonie italienne.

Il se liera d’amitié avec des hommes d’affaires francophones influents et participera avec eux à la fondation de la Chambre de commerce de Montréal.

Toutefois, en 1917, la guerre et le chômage portent un coup fatal à son entreprise. Charles-Honoré Catelli est forcé de vendre son entreprise à des Américains, mais le nom Catelli lui est resté.

Montréal Ce soir, 1er juillet 1999

Le 1er juillet 1999, au Montréal ce soir, la journaliste Julie Vaillancourt nous présente le Quai 21, à Halifax.

Situé dans la capitale de la Nouvelle-Écosse, le Quai 21 a été la porte d’entrée de plus d'un million d'immigrants européens, arrivés au Canada depuis la fin des années 1920.

Entre 1928 et 1971, près d’un demi-million d’Italiens y débarquent pour tenter leur chance en Amérique.

La majorité des Italiens se sont installés au Québec et en Ontario.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.