•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’est du Bas-Saint-Laurent passera au jaune et l’ouest au orange dès lundi prochain

Vue sur le paysage côtier du Fleuve Saint-Laurent dans la région de Kamouraska dans la Bas-Saint-Laurent.

Le fleuve Saint-Laurent dans la région de Kamouraska (archives)

Photo : Getty Images

Québec confirme le changement de palier d’alerte pour les MRC de l’est du Bas-Saint-Laurent et celles de l’ouest du Bas-Saint-Laurent, lundi prochain.

Le premier ministre François Legault a annoncé lors du point de presse mardi que le plan de déconfinement s’accélère étant donné le nombre d’hospitalisations et de décès qui continue de diminuer.

Par conséquent, les MRC de Rimouski-Neigette, de La Mitis, de La Matapédia et de Matane passent au palier d’alerte jaune le 7 juin. LesMRC de Kamouraska, de Rivière-du-Loup, de Témiscouata et Les Basques descendent au palier orange.

Zone orange

Ce passage à un palier d’alerte moins sévère permettra aux restaurants des quatre MRC du KRTB de rouvrir leurs salles à manger avec un maximum de deux personnes de bulles différentes par table.

Aussi, les élèves de troisième, quatrième et cinquième secondaire retourneront en classe à temps plein et les lieux de culte pourront accueillir un maximum de 100 personnes.

Les salles d’entraînement pourront également recommencer à accueillir des clients.

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, estime que le changement de palier fera le bonheur de tous puisque les résidents de Rivière-du-Loup n’ont pas pu profiter de l’ouverture des terrasses dans les derniers jours, en raison de la météo.

Les gens attendent beaucoup ça, les restaurants. Pour ce qui est des visites dans les maisons, on ne peut pas plus. Vous savez, c’est beaucoup ça que les gens attendent : être capables de voir leur famille, de voir leur proche, de les visiter, d’aller manger avec eux. Là, on va avoir un petit début de ce plaisir-là qui va arriver lundi prochain, se réjouit-elle.

Zone jaune

Les principaux changements pour le passage en zone jaune sont la possibilité de se réunir à deux bulles familiales à l’intérieur d’une résidence, tout en conservant le port du couvre-visage ainsi que la réouverture des bars.

Marc Parent, le maire de Rimouski, est soulagé pour les restaurateurs et les tenanciers de bars. J’ai eu l’opportunité de rencontrer des propriétaires de restaurant qui se disaient être très heureux des efforts qu’on avait mis pour faire reconnaître la nécessité d’une région et de deux paliers de couleurs, rapporte-t-il.

Il invite toutefois la population à la plus grande prudence.

Le port du masque ne sera plus obligatoire en classe pour les élèves du primaire et du secondaire. Il demeure toutefois nécessaire lors des déplacements dans les espaces communs, sur le terrain de l’école et dans le transport scolaire.

Dans les restaurants, les membres de deux bulles familiales différentes pourront être assis à une même table.

Les activités qui réunissent un maximum de 25 joueurs avec de brefs contacts seulement sont permises dans les zones vertes et jaunes. Les équipes sportives peuvent ainsi recommencer dès lundi à jouer un match à l’extérieur. Toutefois, en zone orange, les joueurs auront seulement droit de s’entraîner sur un terrain de soccer avec 12 participants, et ce, dans le respect de la distanciation physique.

Dès lundi, c’est l’ensemble des régions du Québec qui se trouveront alors en zone orange, jaune ou verte.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Christian Dubé dévoilera jeudi un calendrier de vaccination anti-COVID qui permettra aux Québécois de devancer l’obtention de leur deuxième rendez-vous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !