•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes de livres de Serge Bouchard ont doublé

L'anthropologue et auteur Serge Bouchard

L'anthropologue et auteur Serge Bouchard

Photo : Pedro Ruiz

Radio-Canada

Les ouvrages écrits par Serge Bouchard ont vu leurs ventes grimper depuis le décès de l’anthropologue, animateur et auteur, le 11 mai dernier

En mai, les ventes des titres de Serge Bouchard ont doublé par rapport à celles du mois d’avril, a indiqué, par courriel, Christian Reeves, directeur des ventes et du développement, de la société de gestion de la banque de titres de langue française (BTLF), qui comptabilise les ventes de livres en français au Canada. 

Sur la période allant du 17 au 23 mai, sept ouvrages de Serge Bouchard se sont classés dans le palmarès des 100 meilleures ventes établi par la BTLF : Un café avec Marie (2e), Du diesel dans les veines : la saga des camionneurs du Nord (19e) De remarquables oubliés, tome 1 : elles ont fait l’Amérique (29e), L’allume-cigarette de la Chrysler noire (62e), De remarquables oubliés, tome 2 : ils ont couru l’Amérique (67e), C'était au temps des mammouths laineux (80e) et Les yeux tristes de mon camion (93e).

Rupture de stock

De son côté, Lux, une des maisons d’édition de Serge Bouchard, parle d’explosion phénoménale des ventes

On a vendu autant de De remarquables oubliés, tome 1 : elles ont fait l’Amérique et de De remarquables oubliés, tome 2 : ils ont couru l’Amérique [coécrits par Serge Bouchard et Marie-Christine Lévesque] en un week-end que nous en vendons habituellement en une année, a expliqué, par courriel, Mark Fortier, éditeur pour Lux.  

Le peuple rieur : hommage à mes amis innus est tombé en rupture de stock en 24 heures. On attend la réimpression, a-t-il ajouté, précisant que Du diesel dans les veines, le dernier livre de Serge Bouchard, s’est déjà écoulé à plus de 4000 exemplaires en 2 semaines. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !