•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Saskatoon, les magasins de cannabis poussent comme des champignons

Vingt-quatre magasins sont en activité dans la Ville des Ponts, et huit attendent l'approbation des autorités municipales.

Des façades de magasins de cannabis à Saskatoon.

Les magasins spécialisés dans la vente de cannabis à Saskatoon s'inquiètent des nouveaux concurrents qui inondent le marché.

Photo : CBC / Dan Zakreski

Radio-Canada

Lorsque la consommation de la marijuana à des fins récréatives a été légalisée au Canada en octobre 2018, six boutiques ont ouvert leurs portes à Saskatoon. Aujourd’hui, 24 magasins sont en activité dans la Ville des Ponts et huit autres attendent l’approbation des autorités municipales.

Cierra Sieben-Chuback possède Living Skies Cannabis, l'un des six premiers magasins de cannabis dans la ville. Depuis, elle a ouvert trois nouvelles boutiques, l'année dernière, dont une dans la 8e Rue Est. Cette dernière abrite sept magasins de cannabis, d'où son surnom de rue du pot.

Ils semblent être partout où on regarde dans la 8e Rue, tellement il y a de magasins.

Une citation de :Cierra Sieben-Chuback, propriétaire de Living Skies Cannabis

Changements dans la réglementation

Pour expliquer l'augmentation du nombre de boutiques spécialisées dans la vente récréative de cannabis, deux facteurs entrent en ligne de compte.

Premièrement, la Saskatchewan a supprimé le nombre maximal de magasins autorisés, laissant place au marché de décider combien de boutiques peuvent survivre.

Deuxièmement, la Ville de Saskatoon a décidé de réduire le montant du permis pour ouvrir un tel commerce, le faisant passer de 20 000 $ à 4500 $.

Si je me promène en voiture et que je vois un local à louer, je me dis que ce sera un magasin de cannabis. Instantanément, je me demande si ce serait un bon emplacement pour un tel magasin, dit Cierra Sieben-Chuback.

Marché saturé

À Saskatoon, les propriétaires de magasin spécialisé dans la vente de cannabis à des fins récréatives s'inquiètent de voir de nouveaux concurrents inonder le marché.

Geoff Conn est le gérant de la boutique The Pot Shack, l'un des six premiers points de vente de la ville. Il possède deux boutiques, dont une dans la 8e Rue Est.

Il pense que le marché a déjà dépassé le point de saturation et que tous les magasins ouverts aujourd'hui ne le seront plus dans un an.

Nous l'avons dépassé. Je crois que Saskatoon, une fois la poussière retombée, pourra accueillir 11 ou 12 magasins.

Une citation de :Geoff Conn, gérant de la boutique The Pot Shack

Selon M. Conn, il suffit de regarder le modèle d'expansion et de ralentissement des dépanneurs et des cafés-restaurants pour comprendre ce qui va se passer dans le cas des magasins de cannabis.

Avec les informations de Dan Zakreski

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !