•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le maire de Sainte-Angèle-de-Mérici démissionne

Une chaise vide.

La chaise du maire de Sainte-Angèle-de-Mérici est maintenant vide comme celle de la direction générale. (archives)

Photo : Radio-Canada / Émilie Dessureault-Paquette

Radio-Canada

En poste depuis trois ans et demi, le maire Michel Côté estime qu'il n'a plus le temps ni l'énergie pour continuer à assumer le poste de maire.

Sur la page Facebook de la Municipalité, il indique avoir pris cette décision avec regret, mais qu'il en a assez de la lourdeur des conflits qui entrave le bon fonctionnement de la municipalité. Je m'étais présenté pour faire avancer la municipalité, mais depuis, je vous dirais, un an, on n'avance plus. C'est tout le temps des conflits entre les conseillers, les employés.

Je pense que je passais plus de temps à gérer les chicanes qu’à faire avancer la municipalité.

Une citation de :Michel Côté, maire démissionnaire de Saint-Angèle-de-Mérici

Il n’y a plus de direction générale à la municipalité depuis deux mois. Le travail reposait donc en grande partie sur les épaules du maire, ajoute M. Côté. Cette situation était incompatible avec sa vie professionnelle, dit-il.

Le maire démissionnaire rappelle que les dix dernières années ont été marquées par le départ de nombreuses personnes à la direction générale. Depuis trois ans et demi, on en était à la troisième DG. Selon lui, des conflits avec les employés sont à l’origine de ces départs.

Élection d'un maire suppléant

Selon l’article 336 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, lorsque le poste de maire devient vacant moins d’un an avant la tenue des élections municipales générales, il revient au conseil de décréter s’il y aura des élections partielles.

En l’absence d’élection, les conseillers ont 30 jours suivant l’avis de vacances pour élire l’un d’entre eux au poste de maire.

Cette élection se fait au scrutin secret lors d’une séance du conseil.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !