•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec pas pressé de ramener les fonctionnaires au bureau

Le complexe G et une vue sur Québec.

La plupart des fonctionnaires québécois resteront en télétravail jusqu'à la rentrée, peu importe le palier de couleur (archives).

Photo : Radio-Canada / André-Pier Bérubé

Le gouvernement Legault a beau s’attendre à ce que le télétravail ne soit plus obligatoire dans la plupart des régions du Québec à compter du 28 juin, il n’a pas pour autant l’intention de précipiter le retour au travail en présentiel de ses fonctionnaires, qui demeureront à la maison jusqu’à la rentrée.

Dans une note interne diffusée vendredi et obtenue par Radio-Canada, le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) a précisé un peu plus ses intentions à l’égard du déconfinement des employés de l’État.

Pour la fonction publique, et ce, peu importe le palier de couleur : le télétravail demeure obligatoire jusqu’à nouvel ordre, précise le mémo signé par le secrétaire du SCT, Éric Ducharme.

M. Legault en conférence de presse.

Le premier ministre Legault a présenté le plan de déconfinement de son gouvernement le 18 mai (archives).

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Seules les personnes devant réaliser des activités jugées prioritaires qui ne peuvent être effectuées en télétravail auront droit de réintégrer leur bureau.

Fin annoncée des paliers de couleur

Le retour des fonctionnaires pourrait commencer uniquement après le retrait des paliers de couleurs.

Selon les grandes étapes du déconfinement présenté par le gouvernement, cela pourrait correspondre à la fin du mois d’août, précise M. Ducharme.

Le plan de déconfinement prévoit pourtant que les régions du Québec auront pratiquement toutes passé au palier vert à la fin du mois de juin. Cela signifie que le télétravail n’y sera plus obligatoire.

Infographie représentant les quatre paliers du système d'alertes régionales et d'intervention graduelles, lesquels sont séparés selon les couleurs vert, jaune, orange et rouge.

Le système d'alertes régionales et d'intervention graduelles à 4 paliers pourrait être retiré à la fin du mois d'août (archives).

Photo : Gouvernement du Québec

Le gouvernement semble toutefois déterminé à prendre son temps. Le retour en présentiel se fera progressivement, par phases, et intégrera la pratique du télétravail en mode hybride.

Québec apporte toutefois certains assouplissements afin que les milieux de travail situés en zone jaune et en zone verte puissent être accessibles pour les employés qui rencontrent des enjeux liés à l’ergonomie, à la santé physique et psychologique ou à la pratique du télétravail.

Éviter les ruptures de services

La présidente du Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), Line Lamarre, salue la volonté du SCT de procéder lentement. Elle y voit un gage de la continuité des services offerts à la population.

Il y a du matériel qui a été pris au bureau et amené à la maison : des tours d'ordinateurs, des imprimantes, etc. Il faut ramener ça doucement au bureau. Tout le monde ne peut pas rentrer demain matin dans l'ascenseur avec son matériel. Donc, si on ne veut pas qu'il y ait de bris de services, il faut que tout ça se fasse d'une manière coordonnée, insiste Mme Lamarre.

Ce n'est pas juste une rentrée après une ou deux semaines, c'est une rentrée après pratiquement un an et demi de confinement. Alors, il faut y aller tout doucement.

Une citation de :Line Lamarre, présidente du SPGQ
Line Lamarre accorde une entrevue en visioconférence dans son bureau.

Line Lamarre plaide pour un retour en présentiel progressif et coordonné des fonctionnaires (archives).

Photo : Radio-Canada

De son côté, le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) réitère sa demande de prendre connaissance du plan de déconfinement du gouvernement le plus rapidement possible.

Son président général, Christian Daigle, souhaite que les syndicats soient à nouveau appelés à donner leur avis sur les modalités de retour au présentiel.

Mise en garde

Il craint d’être mis au courant uniquement au moment où la politique-cadre sur le télétravail sera dévoilée, probablement vers la fin de l’été.

Christian Daigle accorde une entrevue à l'extérieur, au centre-ville de Québec.

Christian Daigle tient à ce que les syndicats soient à nouveau consultés avant la publication des modalités sur le télétravail des fonctionnaires (archives).

Photo : Radio-Canada

S'ils veulent arriver puis dire : "bien, on va vous dire comment ça va s'appliquer, puis on va vous dire [...] ce qui va s'appliquer", ils vont avoir des petits problèmes tantôt, c'est sûr et certain, parce qu'on parle de santé et de sécurité au niveau des gens. On parle également des conditions de travail, prévient le patron du SFPQ.

Au cabinet de la ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du Trésor, Sonia LeBel, on assure que les syndicats seront consultés avant le dévoilement de la politique-cadre.

Qu'ils soient sans crainte, nous allons les consulter. Nous allons travailler autant avec les partenaires patronaux que syndicaux avant de diffuser les orientations, affirme l'attaché de presse de la ministre, Florent Tanlet.

Avec la collaboration d'Edith Hammond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !