•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pet et Répète : la véritable histoire primé aux LivresGG

Montage des photos de Katia Canciani, Guillaume Perreault et de la couverture de leur livre « Pet et Répète : la véritable histoire ».

«Pet et Répète : la véritable histoire» remporte le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie jeunesse - livres illu

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

D’une populaire blague à un récit humoristique grâce à la plume de l’autrice Katia Canciani et aux illustrations de Guillaume Perreault, l’album Pet et Répète : La véritable histoire remporte le Prix littéraire du Gouverneur général (LivresGG) dans la catégorie jeunesse - livres illustrés.

Début mai, Guillaume Perreault s’avouait étonnamment surpris d’apprendre que la création, réalisée en tandem avec Katia Canciani et publiée en 2019, était finaliste. De tous les livres illustrés par le Gatinois récemment installé à Trois-Rivières, ce dernier n’aurait pas misé sur « une histoire de pets » pour se rendre jusqu’à l'un des plus gros [prix] au Canada en littérature.

Sa collègue Katia Canciani, jointe à Bruxelles où elle réside désormais après avoir habité en Outaouais pendant plusieurs années, a elle aussi étonnée que le livre ait même été en nomination dans la catégorie jeunesse à cause du ton du récit. À ce que je sache, c’est la première fois qu’un livre humoristique est finaliste aux Prix littéraires du Gouverneur général pour les enfants , avance l’autrice

Je ne m’y attendais, mais alors là... pas...  du...  tout, renchérit-elle en martelant les mots. [C’est] un immense bonheur suite au choc.

Katia Canciani reçoit l’honneur comme une reconnaissance absolument exceptionnelle , puisqu’il s’agit d’un premier prix LivresGG en carrière pour celle qui a signé 48 œuvres littéraires. Elle espère que la visibilité associée à la récompense permettra à l'album jeunesse de voyager davantage en étant traduit, par exemple, pour permettre à la littérature francophone et anglophone du Canada de mieux se connaître .

« L’humour comme lubrifiant social »

Katia Canciani considère que couronner ainsi Pet et Répète : la véritable histoire témoigne de l’importance du rire en littérature jeunesse comme dans la société, surtout dans le contexte de la pandémie actuelle.

Pour moi, c’est une reconnaissance de l’humour comme lubrifiant social, comme façon de passer au travers des crises. Et je suis tellement heureuse que le jury ait réussi à [y] voir des qualités artistiques littéraires qui allaient bien au-delà de la blague que l’on connaît tellement bien depuis l’enfance.

Une citation de :Katia Canciani, autrice

Pour l’écrivaine, l’humour facilite les discussions entre les jeunes lecteurs et leurs parents autour de thèmes comme la fraternité, les choix de carrière, la famille et l’adaptation au changement, abordés dans son album.

Cette dernière précise qu’elle n’a toutefois édulcoré ni le texte, ni le vocabulaire du livre afin que les enfants y trouvent un intérêt peu importe leur stade de développement. Si les tout-petits riront en écoutant une blague sur les flatulences, les plus vieux s’amuseront à découvrir les personnages de Pet et Répète dont l’autrice s’est amusée à imaginer la vie, du berceau jusqu’à la maison de retraite.

En reprenant une blague tout droit tirée du folklore, que tout le monde connaît et raconte depuis toujours , Katia Canciani a l’impression de créer des ponts entre les générations.

C’est un bonheur de voir ça parce que je me dis : '' Tout à coup, je ne parle pas seulement aux enfants, je parle à tout le monde et ça permet aux adultes, aux grands-parents, aux plus petits de jaser de choses qui nous rassemblent '', conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !