•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gradins de la Zone portuaire de Chicoutimi seront démolis

Des estrades et une place publique où son présentés des spectacles.

Les estrades sont jugées vétustes et dangereuses pour le public.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Saguenay va démanteler les gradins situés devant la grande scène de la Zone portuaire de Chicoutimi au cours des prochaines semaines. Le service des immeubles a procédé à une évaluation des estrades et a conclu qu’elles étaient désuètes et pouvaient même représenter un danger pour les citoyens

Le conseiller Michel Tremblay, qui préside l’arrondissement de Chicoutimi, a abordé cette question lors de la séance publique de lundi. Il a expliqué que même si la Société de gestion de la zone portuaire est responsable d’administrer les activités du parc, la Ville s’occupe de l'achat et de l'entretien d'équipements. Elle devra donc investir 30 000 $ cette année pour faire déplacer les gradins vers l’ancien marché public. Ils seront ensuite démolis.

Le talus sur lequel reposent les estrades installées il y a 20 ans sera retiré et le sol égalisé. Comme l’explique Michel Tremblay, le retrait des installations permettra d’augmenter la capacité d’accueil de la zone de spectacles, qui peut présentement contenir 12 000 personnes.

En enlevant les gradins, on va pouvoir avoir plus de monde, jusqu’à environ 15 000 personnes. Ça va faire le plus grand parc de la région. L’an prochain, on veut refaire toute la clôture, poursuit Michel Tremblay, ajoutant que c’est la Ville et non l’arrondissement de Chicoutimi qui paie pour les travaux.

Des estrades vétustes.

Le démantèlement coûtera 30 000 $ à la Ville.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

De nouveaux espaces pour les festivaliers et les amateurs de spectacles seront aménagés, possiblement l’an prochain. Le projet devra cependant être inscrit au plan triennal d’immobilisations de Saguenay, donc recevoir l’aval de l’ensemble des élus.

Pas encore de décision pour cet été

Michel Tremblay précise que rien n’est encore décidé en ce qui a trait à la présentation de spectacles cet été à la zone portuaire, en raison de la situation sanitaire. Le directeur général de la Société de gestion de la zone portuaire, Fabien Hovington, confirme que des discussions sont en cours, impliquant la Ville et des représentants de la santé publique régionale. L’ébauche d’une programmation est en cours

Au lendemain de l’annonce du déconfinement graduel par le gouvernement Legault, il a été précisé que des festivals pourraient avoir lieu dès le 25 juin, dans le respect de certaines consignes, notamment la distanciation. Chaque personne ou membres d’une même bulle familiale devront garder une distance de quatre mètres carrés. Le maximum de personnes admises lors d’un spectacle extérieur ou intérieur ne pourra dépasser 2500.

Feu vert au déménagement de la SAQ Dépôt

Par ailleurs, le comité consultatif d’urbanisme s’est réuni lundi matin et ses membres ont entériné quelques modifications aux règlements de zonage en vigueur. Le déménagement de la succursale de la SAQ Dépôt dans le secteur des rues des Sœurs, du Sauvignon et du boulevard du Royaume pourra aller de l’avent. La société d’État a annoncé son intention de déménager dans un bâtiment mieux adapté à ses besoins en 2023. Un appel d’offres a d’ailleurs été lancé pour la construction de l’immeuble.

Il fallait cependant que la Ville accorde un changement au schéma d'urbanisme pour permettre la vente de boissons alcoolisées dans le secteur visé. Il a été décidé que la modification pourrait aller de l’avant puisque le volet régional de la SAQ Dépôt lui permet de s’installer à l’endroit choisi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !