•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travaux sont lancés pour le nouveau pavillon du CPE de Matane

Devant le chantier, une affiche indique que les travaux sont réalisés par la firme Duotech Construction.

Les travaux sont lancés pour la construction du nouveau pavillon du CPE de Matane.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Radio-Canada

La construction du troisième pavillon du Centre de la petite enfance (CPE) de Matane a débuté lundi. Malgré la pluie, le début des travaux est accueilli avec joie par les intervenantes et les élus de la Matanie, qui attendaient cette installation depuis près de 10 ans.

Cette troisième installation du CPE de Matane, qui sera située sur le boulevard Dion, fournira 80 nouvelles places en garderie pour les familles de la Matanie.

On travaille sur le dossier depuis 2012, ce sont des places qui ont été annoncées en 2013 et qui vont être enfin développées à l'automne, entre octobre et novembre, se réjouit la directrice du CPE de Matane, Brigitte Desrosiers.

« C'est un pas dans la bonne direction et on est très heureux. J'ai tellement hâte d'ouvrir les portes et d'accueillir les enfants, j'en rêve la nuit! »

— Une citation de  Brigitte Desrosiers, directrice générale du CPE de Matane

Or, elle rappelle que ce projet ne comble pas l'ensemble des besoins de la MRC. Avec ce pavillon, environ 56 % de la demande totale sera répondue. Le 44 % restant n'auront pas encore le droit à une place, malheureusement, précise Mme Desrosiers.

Le maire de Matane, Jérôme Landry, affirme d'ailleurs qu'il continue de travailler sur cet enjeu qu'il qualifie de très prioritaire, avec d'autres élus du Bas-Saint-Laurent notamment.

C'est une très bonne nouvelle. C'est une capacité d'accueil importante, mais il nous faut aussi d'autres projets pour répondre aux besoins qui sont de plus en plus importants, souligne-t-il.

« On a mis beaucoup de pression pour faire débloquer ces projets-là parce qu'on connaît vraiment un engouement dans l'Est-du-Québec, des gens qui viennent s'établir chez nous, mais il faut que ces gens-là aient des places pour leurs enfants. C'est un élément critique. »

— Une citation de  Jérôme Landry, maire de Matane

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, abonde dans le même sens.

On a une autorisation pour une quatrième installation qui sera près du cégep de Matane et je plaide pour d'autres places parce que pour notre économie et l'attractivité de La Matanie, on ne peut pas passer à côté, il y a une très forte demande, affirme le député.

Le projet permettra également la création de 24 emplois, dont deux postes d'éducatrices spécialisées. La direction du CPE travaille d'ailleurs en collaboration avec le Groupe Collegia pour recruter et former rapidement des éducatrices en contexte de pénurie de main-d'œuvre.

Un homme se tient près d'une pelle mécanique sur le chantier du futur pavillon du CPE.

Le nouveau pavillon du CPE de Matane sera situé sur le boulevard Dion.

Photo : Radio-Canada / Marie-Jeanne Dubreuil

Par ailleurs, Mme Desrosiers indique que les parents qui travaillent dans le parc industriel de Matane ou dans les bureaux de Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), situés à côté du futur pavillon, pourront y inscrire leurs enfants, même s'ils fréquentent déjà un autre CPE.

Les parents actuels vont avoir le droit de choisir cette nouvelle installation et ça va libérer des places dans les deux autres CPE, affirme la directrice.

Les travaux, qui sont subventionnés à la hauteur de 1,4 million de dollars par Québec, doivent être achevés d'ici la fin novembre.

Avec les informations de Marie-Jeanne Dubreuil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !