•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec veut augmenter de 20 % le nombre d'heures de soins à domicile

Chargement de l’image

En 2019-2020 au Québec, plus de 16 % de la population âgée de 65 ans et plus a reçu au moins un service de soutien à domicile.

Photo : Associated Press / Darron Cummings

Radio-Canada

Québec investira 750 millions de dollars sur cinq ans afin d’augmenter de 20 % le nombre d’heures de soins à domicile et d’élargir le bassin de bénéficiaires.

Ce qu’on annonce aujourd’hui, c’est 5 millions plus d’heures. Ça veut dire que plus de monde va recevoir des services, s’est félicitée Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants du Québec.

Actuellement, 400 000 Québécois reçoivent des soins ou des services à domicile (physiothérapie, bain, aide au repas, ménage, gestion des finances, etc.)

« Il y a deux ans, 360 000 personnes recevaient 20 millions d’heures de services. Avec l’intensification qu’on vise, ce sera 425 000 personnes qui recevront 25 millions d’heures de soins. »

— Une citation de  Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Alors que la CAQ avait promis d'augmenter l'enveloppe consacrée aux soins aux aînés de 800 millions de dollars durant son mandat, l'augmentation s'établit déjà de 1,2 milliard après trois ans et devraient atteindre 1,8 milliard à la fin du mandat, a souligné Mme Blais.

Élargir le bassin de clients

Actuellement, 12 000 Québécois ne recevant aucun soin sont sur une liste d’attente et 40 000 autres, déjà desservis, attendent des soins supplémentaires après ceux qu'ils ont déjà reçus.

Les aînés représentent 70 % des bénéficiaires de soins, qui comprennent aussi des personnes souffrant d’une déficience, des enfants lourdement handicapés ou des patients en rééducation pour cause d’une incapacité temporaire.

« Les soins à domicile, ça permet aux proches de pouvoir travailler, d’avoir un pouvoir d’achat, ça permet aussi à la fratrie d'avoir toute la place qu'elle mérite et en tant que personnes proches aidantes, ça nous permet de garder la tête hors de l’eau. »

— Une citation de  Maryline Picard, adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux

Dans un contexte de vieillissement de la population, l'élargissement des soins à domicile permettra aussi de soulager le réseau des CHSLD déjà surchargé.

750 millions pour les soins à domicile. Québec affirme franchir un pas important... est-ce le cas? Le point de vue du Dr Réjean Hébert, gériatre et professeur titulaireà l'École de santé publique de l'Université de Montréal.

Le Québec vieillit plus rapidement

Entre 2006 et 2031, le nombre de personnes âgées de 85 ans et plus sera passé de 120 000 personnes à plus de 300 000 dans la province, selon un rapport (Nouvelle fenêtre) de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

On y note que parmi les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), seul le Japon connaîtra une croissance plus importante de cette fraction de la population.

Le vieillissement particulièrement accentué que connaîtra le Québec au cours des 25 prochaines années fera en sorte que celui-ci devrait passer, parmi vingt-trois pays sélectionnés de l’OCDE, du 17e rang au 5e rang en ce qui concerne l’importance relative des personnes de 65 ans et plus dans la population et du 15e rang au 6e rang pour celle des personnes de 85 ans et plus, mentionne aussi le rapport.

En novembre, le gouvernement avait déjà annoncé 100 millions de dollars supplémentaires pour augmenter les services et valoriser le salaire des travailleurs du domaine.

Québec dit aider plus de personnes à avoir accès à des soins à domicile. Mais l'aide annoncée lundi,150 millions de dollars par année, est loin d'être suffisante selon certains. Le reportage de Davide Gentile.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !