•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

17 nouveaux cas de COVID-19 en N.-É., toutes les écoles rouvriront cette semaine

Des sacs à dos d'élèves accrochés sur un mur

La plupart des élèves en Nouvelle-Écosse retourneront à l'école mercredi. Jeudi, ceux des régions d'Halifax et de Sydney pourront aussi y retourner.

Photo : CBC/Robert Short

Prenez note que cet article publié en 2021 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les cas de COVID-19 continuent de diminuer en Nouvelle-Écosse. Seulement 17 cas ont été recensés mardi. Il y a maintenant 448 cas actifs dans la province.

Tous les nouveaux cas ont été dépistés dans le secteur du centre. Quarante personnes sont hospitalisées, dont 16 aux soins intensifs.


Réouverture de toutes les écoles

La Nouvelle-Écosse a annoncé que toutes les écoles de la province pourront rouvrir cette semaine.

La réouverture des écoles à l’exception de celles des régions d’Halifax et de Sydney est toujours prévue pour mercredi.

Mais lundi, le premier ministre Iain Rankin a annoncé que les écoles de ces deux régions pourront également rouvrir cette semaine en raison d'un taux de positivité très bas des tests de dépistage des personnes asymptomatiques. Ces écoles pourront accueillir les élèves jeudi.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Iain Rankin.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse Iain Rankin s'est dit rassuré par la baisse des infections.

Photo : Radio-Canada

Le système a besoin d’un jour supplémentaire pour ouvrir de façon sécuritaire, a précisé le premier ministre.

Le contrôle de la situation a été repris encore plus rapidement que je n'aurais pu l'imaginer, se réjouit pour sa part le médecin-hygiéniste de la Nouvelle-Écosse, le Dr Robert Strang.

Ce dernier souligne également que malgré la troisième vague de COVID-19, les cas dans les écoles ont été ponctuels et aucun établissement n'a connu d'éclosion majeure.

Le premier ministre a également indiqué que la Nouvelle-Écosse se penche sur une stratégie pour le dépistage des élèves à l’école.


Des deuxièmes doses offertes dès cette semaine

La Nouvelle-Écosse vaccinera 58 000 personnes cette semaine et 75 000 personnes ont un rendez-vous pour la semaine prochaine.

Le premier ministre indique que des Néo-Écossais vont recevoir à compter de mardi des courriels les invitant à prendre rendez-vous pour leur seconde dose du vaccin contre la COVID-19.

La province a également annoncé que tous les résidents des foyers de soins ont maintenant reçu leurs deux doses du vaccin.


Les voyages entre les régions possibles

Satisfaite de la baisse des infections, la Nouvelle-Écosse annonce aussi qu’à partir de mardi, il sera possible pour les résidents de voyager librement entre les régions de la province.

Une autoroute qui passe au-dessus du lac et mène à un centre commercial.

Il sera de nouveau permis de voyager entre les régions de la Nouvelle-Écosse, mais les restrictions sur les rassemblements publics et privés s'appliquent encore partout.

Photo : Getty Images / rustycanuck

Je m’attends à voir encore des cas dans les semaines à venir, mais c’est correct. Les vaccins nous permettent de tolérer un certain niveau de circulation du virus, a précisé le médecin-hygiéniste de la Nouvelle-Écosse, le Dr Robert Strang.

Il demande quand même à ceux qui visiteraient leurs proches de rester à l’extérieur, puisque les rassemblements entre deux ménages de différentes adresses ne seront permis qu’à la deuxième phase du plan de déconfinement, prévue dans approximativement deux semaines.


Inquiétude au sujet de la bulle atlantique

Le médecin-hygiéniste de la Nouvelle-Écosse se dit inquiet de l’herméticité de la bulle atlantique.

En entrevue au réseau CBC, le Dr Robert Strang se demande si les plans de réouverture du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard n’ouvrent pas prématurément la porte aux personnes de l’extérieur de l’Atlantique.

La bulle ne fonctionne que si elle est forte autour des provinces, affirme-t-il.

« S’il y a trop de trous dans la bulle...elle éclate. »

— Une citation de  Dr Robert Strang, médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse

Au Nouveau-Brunswick, les voyageurs des provinces atlantiques (sauf la Nouvelle-Écosse) ainsi que ceux des MRC d’Avignon et de Témiscouata au Québec seront admis le 7 juin si des cibles de vaccination sont atteintes. 

À l’Île-du-Prince-Édouard, les résidents pourront voyager à l’extérieur du Canada atlantique et revenir en respectant une période d’isolement plus courte que celle actuelle. Les visiteurs de l'extérieur de la bulle atlantique ne seront admis que le 8 août selon les prévisions de la province.

En Nouvelle-Écosse, on espère intégrer une bulle atlantique dans la troisième phase du plan de déconfinement, qui est prévue entre le 30 juin et le 28 juillet.

La période de quarantaine obligatoire pour les non-résidents de l'Atlantique devrait être en vigueur jusqu'en août prévoit le Dr Strang, qui ajoute que cette quarantaine pourrait être raccourcie selon le statut de vaccination des visiteurs et la situation épidémiologique dans leur province d'origine.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...