•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fraudeurs en ligne se font passer pour l'Autorité des marchés financiers

Un pirate informatique devant un ordinateur portable.

Le domaine courriel utilisé est «@lautorite-support.finance», lequel n’est aucunement lié à l’AMF, qui en a demandé la fermeture auprès du fournisseur.

Photo : getty images/istockphoto / ismagilov

La Presse canadienne

L'Autorité des marchés financiers (AMF) tient à mettre en garde la population contre des fraudeurs en ligne qui tentent d'hameçonner les gens par courriel en utilisant son nom.

Dans un communiqué publié lundi matin, l'AMF révèle que des pirates informatiques envoient des courriels en utilisant le nom de domaine @lautorite-support.finance. Il s'agit d'un faux domaine non relié à l'autorité qui utilise le nom : @lautorite.qc.ca.

Afin de leurrer les consommateurs, les fraudeurs demandent des sommes d'argent liées à une fausse transaction boursière ou vente de cryptomonnaie.

L'AMF invite le public à la plus grande prudence et à ne cliquer sur aucun lien ni aucune pièce jointe de ce type de courriels non sollicités. Elle rappelle également que son personnel ne peut pas réclamer ni solliciter de virement bancaire personnel.

L'autorité recommande aux gens de vérifier si une entreprise ou un individu est inscrit auprès de son registre avant d'entreprendre toute transaction financière.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.