•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’art fait son nid à Québec

Une dame regarde deux oeufs d'art.

L'exposition «L'Art fait son nid» se déploie dans quatre secteurs des Galeries de la Capitale.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

L'œuf, symbole de vie et de renouveau, est au cœur d’une exposition bien en vue pour tout l’été, à Québec. L’art fait son nid regroupe une douzaine d'œufs uniques, imagés et surdimensionnés, aux Galeries de la Capitale.

Félix Girard et EZB, de Québec, font partie des 12 artistes qui ont créé de véritables objets d'art urbain en peignant sur des formes d'œufs en fibre de verre.

Avec leur 90 cm de hauteur, leurs styles et leurs motifs variés, on les voit de loin!

Brad Laplante peint sur une forme d'oeuf.

L'artiste Brad Laplante, alias EZB, pendant la réalisation de son oeuvre aux Galeries de la Capitale

Photo : courtoisie Galeries de la Capitale

Le tatoueur et muraliste EZB s’est amusé à reproduire sur forme ovoïde, des visages semblables à ceux qui ornent la murale qu’il a réalisée l’été dernier, sur la rue du Pont.

Une murale qui représente notamment un jeu de serpents et d'échelles

La murale «Ascension» de Brad Laplante, alias EZB, dans le quartier Saint-Roch, à Québec

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Bien oui! c'est voulu. Je voulais arriver ici, et que les gens me reconnaissent. J’aime tout ce qui est coloré et instinctif, des espèces de masques qui peuvent représenter des relations interpersonnelles. C'est comme du street art, comme peindre une murale dehors, sauf que là, c’est sur un médium qui est un peu différent.

De son côté, l’artiste peintre et illustrateur Félix Girard a mis à contribution l’imaginaire de ses deux enfants pour créer l'œuvre qu’on découvre tout près de la cour centrale des Galeries.

Quand on m'a proposé le projet, c'était durant une des périodes de confinement. J’étais avec mes enfants à la maison. Je me suis dit : "Ce serait une belle activité à faire avec eux". Moi, mes parents sont artistes tous les deux, et quand j'étais plus jeune, on faisait ce genre de tableaux collectifs, se remémore Félix Girard.

Félix Girard peint des arbres sur un oeuf surdimensionné.

Félix Girard peint avec sa fille. Celle-ci a imaginé notamment la licorne qu'on voit sur l'oeuvre de son papa.

Photo : courtoisie Félix Girard

J’ai fait une espèce de forêt un peu enchantée, et il fallait que ça puisse être vu à 360 degrés. C’est un peu ça, le petit défi, ajoute-t-il à propos de l'œuvre qu’il a réalisée pour l’exposition.

Les artistes Zilon, Dalkhafine, Louis C. Hébert et Caitlin McDonagh participent également à cette exposition migratoire qui a vu le jour, au Quartier DIX30, à Montréal, , il y a cinq ans.

Une femme de dos peinte sur une forme d'oeuf.

L'oeuvre de l'artiste Louis C. Hébert en avant-plan

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

La direction des Galeries de la Capitale dit vouloir proposer davantage d’expositions dans les années futures.

C'est définitivement quelque chose qu'on pourrait continuer à développer, explique le directeur général des Galeries de la Capitale, Stéphan Landry.

Selon lui, l'exposition des œufs arrive à un bon moment, soit dans le contexte du déconfinement actuel.

Un oiseau peint sur une forme d'oeuf.

Trois oeufs sont exposés devant l'entrée du magasin Simons.

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

J'aime ça parce que l'art, c'est beau de le voir intégré à nos activités de tous les jours, souligne une visiteuse, Vanessa Valencia, après avoir pris quelques photographies de son fils, bien en vue au côté d’œuvres de l’exposition.

Pendant tout l’été, L’Art fait son nid sera présentée gratuitement aux Galeries de la Capitale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !