•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade dans le Vieux-Montréal : une perquisition et quatre arrestations

Le groupe d’intervention du SPVM.

Le groupe d’intervention du SPVM est déployé quelques heures après la fusillade qui a eu lieu dans le Vieux-Montréal.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Quatre personnes ont été arrêtées, dont la victime de la fusillade survenue tôt lundi matin dans le Vieux-Port de Montréal. Touché au bas du corps, l’homme de 29 ans est considéré comme suspect.

Les policiers ont été appelés vers 3 h 15 à la suite de plusieurs coups de feu entendus non loin de la rue Gosford et de la rue Saint-Antoine.

Cette intervention [est le résultat] de la vigilance de nos policiers de la force corporative déployés dans le Vieux-Montréal en raison du déconfinement, souligne le porte-parole corporatif du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), l’inspecteur David Shane.

Ils ont entendu des coups de feu et [ils] ont instinctivement couru vers le danger.

Une citation de :David Shane

À leur arrivée, les policiers ont trouvé un homme de 29 ans atteint d'au moins un projectile d'arme à feu au bas du corps. Il a été transporté en centre hospitalier et nous sommes en attente d’un retour sur sa condition, précise le porte-parole du SPVM.

Les premières recherches ont permis de trouver plusieurs douilles et une arme à feu.

Il y a eu échange de coups de feu entre deux groupes criminalisés, poursuit M. Shane, précisant que l’événement n’était pas lié aux festivités qui ont lieu depuis la fin du couvre-feu dans le Vieux-Port de Montréal.

Des policiers du SPVM sur les lieux d'une fusillade.

Plusieurs artères du Vieux-Montréal ont été fermées à la circulation pendant plusieurs heures.

Photo : Radio-Canada / Stéphane Grégoire

Un large périmètre de sécurité a été mis en place et des enquêteurs analysent la scène afin de comprendre les circonstances de la fusillade.

Des artères du Vieux-Montréal ont été fermées à la circulation pendant plusieurs heures lundi. La sortie de l'autoroute Ville-Marie vers le boulevard Saint-Laurent a notamment été fermée, a indiqué le SPVM.

Le groupe d’intervention (GI) du corps de police montréalais a été déployé lundi au cours de l’avant-midi dans le Vieux-Montréal concernant un appartement qui aurait un lien avec les auteurs de la fusillade survenue au cours de la nuit. Le GI est intervenu afin de sécuriser les lieux et les enquêteurs ont pu procéder à la perquisition de l’appartement.

Des résidents inquiets

Un tel événement, doublé d'un week-end de grabuge, inquiète les résidents du quartier historique.

Il semble que le Vieux-Montréal soit devenu un parc d'amusement nocturne, affirme la présidente de l'Association des résidents du Vieux-Montréal, Christine Caron. Elle dénonce l'envahissement de masse du week-end et le non-respect de la propriété publique et privée.

Au micro d'Annie Desrochers sur ICI Première lundi après-midi, Christine Caron explique que résidents et policiers ont établi un plan d'action l'année dernière pour sécuriser leur environnement. Un plan qui a été utile ce week-end.

Heureusement, ils étaient là en force. Toutes les ressources ont été utiles, affirme Mme Caron en ajoutant que les gens viennent dans le Vieux-Montréal avec un fusil dans leur poche. On n'est pas le seul quartier de Montréal à vivre cette situation-là et on n'est pas la seule ville. Mais malheureusement pour nous, c'est rendu dans le Vieux-Montréal.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !