•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prendre goût au confinement

Un couple joue avec ses deux enfants dans le jardin.

La famille Boulet-Lévesque a pu apprécier un rythme de vie moins stressant pendant la pandémie.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'assouplissement des mesures sanitaires était attendu par bien des Québécois, mais certains craignent pourtant le déconfinement. Ils ont découvert un nouveau rythme de vie dont ils vont s'ennuyer.

La famille Boulet-Lévesque a découvert une nouvelle vie grâce à la pandémie. Nous, ça a complètement viré notre vie à l'envers. On est rendu avec une vie ordinaire, dit Laurence Lévesque, en évoquant son couple qui travaille au restaurant familial.

Depuis mars 2020, le couple a un rythme de vie beaucoup plus stable. Il passe désormais plus de temps avec les enfants et a une vie avec moins de stress et de contraintes. Une sensation que semblent partager plusieurs autres québécois.

Pour le psychologue Josseph Flanders, de la Clinique Mindspace, certains peuvent même craindre le déconfinement. D'ailleurs, une majorité de Canadiens se dit anxieuse à l’idée d’un retour à la vie d'avant la pandémie, d’après un sondage réalisé par la firme Léger.

Prendre goût au confinement

Le reportage de Marie-Josée Paquette-Comeau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !