•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Joseph Edgar lance un deuxième microalbum tiré du monde des rêves

Joseph Edgar et sa guitare sur un balcon.

Joseph Edgar compte 12 albums à son actif (archives).

Photo : Larissa Relations Médias

Radio-Canada

À peine quelques mois après la sortie de son microalbum Peut-être un rêve, Joseph Edgar est de retour avec du nouveau matériel inspiré par ce même thème. L’artiste acadien a lancé vendredi Peut-être un rêve II, un microalbum sous l’étiquette Rosemarie Records.

Les six titres du microalbum ont été composés en l’espace de deux semaines seulement, à partir de notes prises par l’artiste durant la pandémie.

La pandémie m’a permis de voir les choses de façon plus claire, plus pure, plus vraie et non avec des pressions de l’industrie, explique l’auteur-compositeur-interprète originaire de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Frôlant le surréalisme, l’opus éclectique comprend des textes tantôt légers, tantôt touchants, comme c’est le cas pour la chanson Où es-tu JP, dédiée à un ami disparu trop tôt.

Je suis quelqu’un qui se nourrit beaucoup des histoires des autres et là, ça fait un an qu’on communique juste avec les mêmes personnes de notre ménage. Mais dans les rêves, c’est illimité, fait valoir Joseph Edgar, qui s’est inspiré de cet univers pour dépasser les limites de la création.

J’ai un peu traité les paroles comme dans un rêve et ça donne des bouts assez imagés et surprenants, dit-il.

Disponible sur toutes les plateformes numériques, Peut-être un rêve II est le douzième opus du musicien, après sept albums et quatre microalbums.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !