•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des œuvres d’un artiste de Victoria seront envoyées sur la lune

Une peinture d'une femme sous l'eau.

La peinture de Mark Heine intitulée Imminent fera partie d'une capsule temporelle contenant des œuvres d'art qui seront transportées sur la lune par un vaisseau spatial commercial plus tard cette année.

Photo : Gracieuseté de Mark Heine

Radio-Canada

Mark Heine est l'un des 3000 artistes visuels choisis pour faire partie de la collection Lunar Codex, qui sera envoyée à destination de la surface de la lune en décembre dans le cadre du premier lancement commercial sur la lune de l'histoire et du premier atterrissage lunaire américain en plus de 50 ans.

La surface de la planète Terre change si rapidement que nous n'avons pas vraiment beaucoup d'œuvres d'art des temps anciens. Sur la lune, elle sera juste là pour toujours, donc c'est un sentiment assez étrange, dit M. Heine.

Le projet Lunar Codex se décrit comme un message dans une bouteille pour le futur qui utilise la technologie numérique et analogique pour préserver l'art, les livres et la musique dans des capsules temporelles à laisser sur la lune. Les capsules seront transportées dans le cadre du programme d'exploration lunaire de la NASA appelé Artemis.

M. Heine se dit un enfant de la course spatiale. Il se souvient encore très bien du moment où Apollo 11 a atterri sur la lune, lorsqu’il avait sept ans.

C'est excitant de penser que bientôt, j'aurai ma propre petite présence sur cet endroit éloigné de mes rêves d'enfance, se réjouit-il.

Ses deux peintures numérisées qui feront le voyage dans la capsule temporelle sont appelées Imminent et Duress. Elles font partie de sa série en cours, intitulée Sirens, qui présente la visualisation des moments clés de son prochain roman du même nom.

M. Heine dit que le message sous-jacent de la série et de son livre est de promouvoir la gestion de l'environnement et la pensée durable auprès des jeunes adultes.

Ça essaie de changer les attitudes des jeunes et la façon dont ils traitent l'environnement naturel. Ce message est donc important maintenant, soutient-il. L’idée d’envoyer ces publications sur la lune c’est qu’elles disent à celui qui les trouve, ce qu’est la pensée actuelle et ce qui préoccupe les gens en ce moment.

Avec les informations de l'émission On The Island

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !