•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Première Nation Moosomin va construire un nouvel hippodrome

Un cheval de profil, courant sur une piste.

La Moosomin First Nation Economic Development Corporation sera l'organisme officiel derrière le projet.

Photo : iStock

Radio-Canada

Après plusieurs mois d'incertitude, l'avenir des courses de chevaux en Saskatchewan semble maintenant assuré, alors que la Première Nation Moosomin annonce la construction d’un nouvel hippodrome dans la municipalité de Corman Park.

Cela faisait plusieurs mois que l’avenir des courses de chevaux était incertain dans la province. Plus tôt cette année, l’organisation Prairieland Park avait annoncé qu’elle mettait fin à ses activités à l’hippodrome Marquis Downs de Saskatoon.

Le nouvel hippodrome, qui se nommera Moosomin Downs, accueillera divers événements, allant des courses de chevaux aux programmes d’équithérapie. Les dirigeants de la Première Nation Moosomin espèrent ainsi donner un second souffle aux sports équestres dans la province.

Au cours des 25 dernières années, notre Première Nation a rêvé de développer ses terres. Nous allons maintenant pouvoir le faire, en plus de participer à l'économie, a déclaré le chef Brad Swiftwolfe.

Pour sa part, le chef de la Fédération des nations autochtones souveraines de la Saskatchewan (FSIN), Bobby Cameron, affirme que l'annonce est une étape importante, tant pour la Première Nation que pour la réconciliation dans l'ensemble de la province.

Des impacts sur l’industrie

Certains membres de la communauté des courses de chevaux croient en revanche que l'industrie souffrira le temps que la nouvelle piste soit construite.

Je suis heureuse de cette annonce. Par contre, j’aimerais que les parties prenantes puissent se rencontrer pour permettre à la communauté de continuer à courir à Marquis Downs.

Une citation de :Nicole Hein, apprentie jockey
Une jockey sur son cheval.

L'apprentie jockey Nicole Hein lors d'une course à l'hippodrome Marquis Downs de Saskatoon.

Photo : Leanne King Photography

C’est le cas de l’apprentie jockey Nicole Hein, qui milite pour sauver l’hippodrome Marquis Downs. Elle fait partie d’un groupe qui travaille pour que le vieil hippodrome obtienne un statut patrimonial.

Elle ajoute que son groupe poursuivra les efforts même avec l’annonce de la nouvelle piste à Corman Park.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !