•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après 4 mois et demi de couvre-feu, l'Estrie fête le début du déconfinement

Une personne tient un téléphone indiquant 21h30.

La couvre-feu est maintenant levé partout au Québec.

Photo : Radio-Canada

Il est maintenant possible de sortir après 21 h 30, de recevoir des invités à l'extérieur et de profiter des terrasses, maintenant que la première étape du déconfinement a été franchie en Estrie.

Même si les rues de Sherbrooke sont demeurées relativement peu achalandées, sur quelques terrasses l'ambiance festive était au rendez-vous.

Attablé avec plusieurs verres autour de lui, un Sherbrookois célèbre la levée du couvre-feu. Il compte profiter au maximum du retour des soirées entre amis.

« C'est des amours, je suis tellement content de les voir, ça va être incroyable. Veux-tu voir mon bill pour voir à quel point j'avais besoin de ça ? »

— Une citation de  Client rencontré sur une terrasse

Sur la rue Wellington, des citoyens sortent du spectacle des Trois accords au Théâtre Granada, le sourire aux lèvres. On a eu beaucoup de plaisir et ça va se poursuivre en soirée, affirme un spectateur.

Deux personnes sont servies sur une terrasse à la tombée du jour.

Malgré le temps frais, les Sherbrookois ont profité de la levée du couvre-feu.

Photo : Radio-Canada

Une citoyenne qui est en télétravail depuis 14 mois se réjouit de pouvoir à nouveau socialiser à la sortie de la salle de spectacle. Elle a bon espoir de vivre un été dans une ambiance semblable à celle d'avant la pandémie.

« Je n'arrête pas de sourire, j'ai mal au visage. Je ne m'attendais pas à être aussi contente. Le 28 mai, on va s'en rappeler longtemps. »

— Une citation de  spectatrice à la sortie du Théâtre Granada

Dans les parcs, de nombreux citoyens sont rassemblés à la tombée du jour. Ils profitent d'un pique-nique tardif en compagnie de leurs amis.

« C'est un retour à la vie dont on s’ennuyait tout le monde. »

— Une citation de  citoyen de Sherbrooke

En raison du temps frais, c'est vêtu de leur manteau ou de couvertures que les citoyens se sont regroupés. Pour se réchauffer, ils ont profité de l'occasion pour faire du sport en groupe. Avec leur frisbee ou leur ballon de football, ils ont joué dans l'herbe jusqu'à tard dans la soirée.

Je travaillais jusqu'à 19 h 30, alors j'étais contente de pouvoir retrouver mes amis et d'en profiter un peu. Ça fait du bien au mental, affirme une jeune femme.

Avec la vaccination qui s'accélère, tous croient que les semaines à venir seront porteuses de bonnes nouvelles et, espèrent-ils, d'un retour à la vie normale.

Avec les informations de Pierrick Pichette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !