•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un juge refuse de libérer un candidat à la mairie de Calgary sous caution

Kevin J. Johnston filmé à la maison, devant une série de livres et une fenêtre.

Kevin J. Johnston est accusé d'avoir troublé l'ordre public et d'avoir contrevenu à une injonction.

Photo : Kevin J. Johnston/Facebook

Radio-Canada

Un juge de Calgary refuse la demande de libération sous caution du candidat à la mairie de Calgary Kevin J. Johnston parce que celui-ci présente un risque de récidive trop élevé, selon lui.

Kevin J. Johnston est accusé de troubles à l'ordre public et d’avoir enfreint une injonction de la Cour du Banc de la Reine en prenant part à un rassemblement public illégal. Il reviendra en cour lundi.

Son avocat, Ian McCuaig, soutient que bien que son client soit une personnalité controversée, il aurait dû être relâché.

Le candidat à la mairie a été arrêté, mercredi, après un incident lors duquel des employés d’un centre commercial ont raconté s’être sentis menacés.

Kevin Johnston aurait parcouru le centre commercial sans porter de masque et serait devenu agressif lorsque des employés lui ont demandé de se couvrir le visage.

Son arrestation, mercredi, est la deuxième du militant anti-restrictions en quelques semaines.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !