•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles grèves entraînent l'annulation des cours dans des écoles de l'Estrie

Un rassemblement dans un stationnement

Cette demi-journée de grève affectera à nouveau des élèves du préscolaire, primaire et secondaire.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En raison des différentes grèves prévues les 2 et 3 juin prochain, les cours seront suspendus ou offerts en mode virtuel dans les écoles du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) et de la Commission scolaire Eastern Townships.

Commission scolaire Eastern Townships

Les chauffeurs d'autobus de la Commission scolaire Eastern Townships seront en grève de minuit à 12 h 01, le 2 juin. En raison de cette grève, le transport scolaire est annulé le 2 juin, ce qui touche également les élèves des écoles privées utilisant le transport scolaire de la CSET.

Cette grève sera suivie par celle des membres du personnel de soutien le 3 juin, de midi à 20 h, annulant les services aux élèves et le services de garde.

La Commission scolaire a déterminé que les cours pour les élèves du primaire et de secondaire se feront de manière virtuelle en dehors des heures de grève. Les cours seront donc offerts en après-midi, le 2 juin, et en avant-midi, le 3 juin.

La grève des chauffeurs d'autobus ne touche cependant pas les élèves dans le secteur de Massey-Vanier, puisqu'ils utilisent un autre service de transport. Les cours se dérouleront en classe, comme à l'habitude, le 2 juin.

Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke

Bien que les mesures de grève du personnel de soutien ne soient prévues que pour une demi-journée, le 3 juin, le CSSRS a choisi d'annuler la présence à l'école toute la journée pour des raisons de sécurité.

Il n’est malheureusement pas possible de recommencer les cours en après-midi, après la grève, puisque sans transport scolaire, le retour à l’école doit s’échelonner sur plusieurs heures, pour des raisons de sécurité, de fluidité et de respect des mesures sanitaires autour des établissements, peut-on lire dans un communiqué du CSSRS.

Les élèves de ces écoles devront accomplir certaines tâches à la maison. Ils recevront de leurs enseignants un plan de travail et pourront communiquer avec eux, au besoin, malgré la grève du personnel de soutien.

Les principaux employés touchés par ce moyen de pression sont les secrétaires d'école, le personnel des services de garde, les surveillants d'élèves, les techniciens en éducation spécialisée et autres. Des rassemblements, des manifestations et des lignes de piquetage sont prévus devant les établissements du CSSRS au cours de l'avant-midi.

Vers une autre grève des professionnels

Les membres du Syndicat des professionnelles et professionnels de l'éducation de l'Estrie tiendront par ailleurs une grève légale le mercredi 9 juin prochain en avant-midi.

Les modalités de fonctionnement de cette grève seront communiquées ultérieurement aux parents des élèves. Ils sont invités à surveiller leurs courriels au cours des prochains jours, assure le CSSRS.

Rappelons que les enseignants et le personnel de soutien des écoles de la province souhaitent ainsi inciter le gouvernement à adhérer à leurs revendications dans le cadre de la négociation de leur contrat de travail, qui dure depuis plus d'un an.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !