•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les trottinettes électriques dans les rues d’Ottawa jusqu’au 30 novembre

Une trottinette électrique à Ottawa.

Pour accéder aux trottinettes électriques, les résidents peuvent télécharger les applications Bird, Lime ou Neuron sur Apple Store ou Android.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Les trottinettes électriques ont pris d’assaut les rues d’Ottawa, jeudi, et elles seront en service jusqu’au 30 novembre « afin de soutenir les besoins des déplacements essentiels », dit la Ville d’Ottawa.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, la Ville a estimé qu’il s’agissait d’un bon moyen de transport qui appuie les lignes directrices de distanciation physique, facilite l’accès au transport en commun et peut réduire le nombre de déplacements en voiture.

Qui plus est, cela cadre également avec ses objectifs liés aux changements climatiques, a-t-elle précisé, par voie de communiqué.

Carte de la Ville d'Ottawa concernant les trottinettes électriques.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Ville d'Ottawa a publié une carte montrant le secteur de déploiement dans la zone brune.

Photo : gracieuseté Ville d'Ottawa

L’été dernier, la Ville avait tenté un projet pilote qui s’était avéré grandement populaire, avec 72 000 usagers et 238 000 déplacements effectués.

Cette année, le nombre de trottinettes électriques disponibles est de 1200, soit le double de la mise en circulation de l’année dernière.

Quatre trottinettes électriques stationnées dans une rue d'Ottawa.

La Ville a aussi ajouté des incitatifs pour encourager les usagers à bien stationner les trottinettes.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

La Ville d’Ottawa a également entrepris certaines améliorations pour amener l’efficacité de son offre à un autre niveau. Il est, en outre, axé sur la réduction de la circulation sur les trottoirs et du stationnement inadéquat au moyen d’une variété de mesures d’atténuation et d’innovations déployées par les fournisseurs.

Parmi les innovations, il y a l’arrivée de différentes technologies pour détecter et empêcher la circulation sur les trottoirs, ainsi qu’une technologie qui émet un signal sonore pour informer les piétons de l’approche d’une trottinette électrique. L’offre de places de stationnement a également été rehaussée.

Les policiers rappellent les règles

De son côté, le Service de police d’Ottawa est bien conscient de la popularité des trottinettes électriques, de sorte qu’il a pris le temps de publier un communiqué de presse, vendredi, pour rappeler aux citoyens l’importance des règles à respecter.

La règle générale, c’est de manœuvrer une trottinette électrique de la même façon que l’on conduit un vélo, a mentionné le sergent Robert Cairns de l’Unité de la circulation de la Police d’Ottawa. Même chose pour les automobilistes, qui doivent garder une distance d’un mètre, soit la même règle qu’avec les cyclistes.

Gros plan sur le guidon d'une trottinette électrique.

Afin de faciliter le signalement, un numéro d’identification est imprimé sur chaque trottinette électrique.

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Le sergent Cairns a aussi rappelé l’importance d’être prudent, d’être bien protégé et de faire attention aux usagers de la route, principalement les piétons et les enfants. Il a tenu à prévenir les gens qui utilisent les trottinettes électriques de ne pas utiliser le trottoir, car cela pourrait leur coûter 150 $.

« Nous souhaitons que les gens profitent de ces nouvelles trottinettes, mais que chacun sache également que nous serons aussi là pour appliquer les lois. »

— Une citation de  Robert Cairns, sergent de l’Unité de la circulation de la Police d’Ottawa

Parmi les autres consignes à savoir avant d'utiliser une trottinette électrique, il y a aussi l’âge minimal, fixé à 16 ans, le port du casque obligatoire pour les moins de 18 ans, l’interdiction de circuler avec un passager et sur les pistes cyclables de la région de la capitale nationale ou au marché By, ainsi que l’obligation que la trottinette soit munie d’un klaxon ou d’une clochette, d’une lumière blanche à l’avant et d’une lumière rouge à l’arrière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !