•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CHLSD Plaisance : l'ouverture du 4e étage reportée, faute de personnel

Des balcons d'un immeuble multicolore.

Le CHSLD Plaisance est aménagé dans le même bâtiment que la Résidence Plaisance des Îles (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Onze Madelinots ne pourront déménager le 31 mai au Centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Plaisance de Cap-aux-Meules aux Îles-de-la-Madeleine. L'ouverture est repoussée au 26 juillet au plus tard.

Le 4e étage du bâtiment récemment ouvert ne pourra finalement pas accueillir ses nouveaux locataires avant la fin du mois, faute de main-d’œuvre.

On ne pourrait pas respecter les ratios demandés de travailleurs pour le nombre de patients et donner des soins de qualité. On n’a pas d'autre choix que de reporter l’ouverture, indique Louis Fournier, le président de la Résidence Plaisance des Îles.

Une dizaine d'employés recrutés par l'établissement au cours des derniers mois ne sont finalement plus en poste, en raison de démissions, de congés de maladie ou de congédiements.

Sur papier, tout était en place pour qu’on puisse ouvrir. Toutefois, des choses qu’on n’avait pas vues venir sont arrivées, admet la directrice des soins infirmiers du CHSLD Plaisance, Céline Cummings. Les gens qui devaient travailler au 4e étage sont en bonne partie venus dépanner aux trois autres étages pour combler les quarts de travail laissés vacants par les absents.

Un édifice multicolore massif avec de nombreux balcons.

La construction de la Résidence Plaisance des Îles s'est terminée durant l'hiver, mais certains travaux d'aménagement extérieur sont encore à faire (archives).

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

Le CHSLD Plaisance a accueilli ses premiers résidents le 15 avril. À ce jour, 48 personnes occupent les chambres des trois premiers étages.

Parmi les 11 personnes qui comptaient déménager au CHSLD Plaisance le 31 mai, certaines sont actuellement hébergées au CHSLD Eudore-Labrie ou dans des ressources intermédiaires. Mme Cummings précise que d’autres sont toujours à domicile, malgré leur besoin de soins.

Le CHSLD Plaisance est une propriété de Résidence Plaisance des Îles, un organisme à but non lucratif créé en 2016 afin de construire et de gérer une résidence multifonctionnelle pour les personnes âgées des Îles-de-la-Madeleine. L'établissement compte 65 places en soins de longue durée et 143 logements pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes.

Une ouverture avant le 26 juillet?

Selon l'entente conclue avec le ministère de la Santé et des Services sociaux, l'ouverture du 4e étage peut être reportée jusqu'au 26 juillet. La direction espère pouvoir accueillir les patients avant cette date butoir.

Tous les efforts sont faits pour ouvrir dès que possible parce qu’on sait que les impacts sont grands pour les gens qui attendent une place et leurs proches aidants, explique Céline Cummings.

La directrice des soins infirmiers du CHLSD Plaisance explique que Québec a déjà octroyé un financement supplémentaire pour faire appel à de la main-d'œuvre indépendante, sans toutefois divulguer les sommes versées.

« On est déjà en démarche avec différentes agences de placement pour pallier nos besoins à court terme. »

— Une citation de  Céline Cummings, directrice des soins infirmiers du CHLSD Plaisance

On sait que les ressources indépendantes, c’est très onéreux, mais on doit ouvrir d’ici le 26 juillet. Si notre seule option, c’est la main-d’œuvre indépendante, ça sera ça, tranche Louis Fournier.

À moyen terme, l’établissement compte lancer des campagnes de recrutement nationales, voire internationales, pour s’assurer de pourvoir adéquatement les postes disponibles.

La Résidence Plaisance des Îles a ouvert ses portes le 1er mars. Au total, 94 des 143 logements pour personnes aînées autonomes ou semi-autonomes sont déjà occupés, de même que 48 des 65 places en CHLSD.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !