•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une photo d'arbre géant enflamme le web

Un immense tronc d'arbre sur une remorque.

La photo de cet immense tronc d'arbre a généré beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux depuis sa publication.

Photo : Lorna Beecroft

Radio-Canada

La photo d’un tronc d’arbre immense, transporté sur un camion-remorque près de Nanaimo, sur l’île de Vancouver, a généré de nombreuses réactions à travers le monde et enflammé le débat sur la coupe des arbres anciens.

Lorna Beecroft était en route pour faire des courses, près de Nanaimo, lorsqu’elle a vu l’immense tronc d’arbre. Ébahis par sa grosseur et ayant en tête les manifestations qui ont lieu actuellement au sud de l’île contre la coupe de forêts anciennes elle l'a pris en photo.

Je n’ai jamais vu un arbre aussi gros sur un camion. Il pourrait bien avoir 1000 ans, souligne-t-elle.

Sa photo, publiée sur les réseaux sociaux, a été partagée plus de 15 000 fois sur Twitter et plus de 18 000 fois sur Facebook, et ce, partout à travers le monde. Lorna Beecroft a reçu des messages d’aussi loin que le Japon, l’Allemagne et le Danemark.

La photo, prise la semaine même où plus de 127 manifestants ont été arrêtés en tentant de protéger les forêts anciennes du bassin versant de Fairy Creek, au sud de l'île de Vancouver, a touché une corde sensible à l'échelle mondiale.

Une manifestante est transportée par des agents.

Une opposante à la coupe d'arbres anciens est arrêtée par des policiers de la GRC, le 24 mai, dans le sud de l'île de Vancouver.

Photo : Radio-Canada / Brad MacLeod

Les manifestants se sont rassemblés à plusieurs endroits près de Port Renfrew et de Lake Cowichan pour tenter d’empêcher l’entreprise forestière Teal Jones de couper dans ces secteurs.

Depuis plus d’une semaine, des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sont sur place pour faire respecter l'injonction accordée par la Cour Suprême de la Colombie-Britannique interdisant aux manifestants de bloquer l'accès aux travailleurs forestiers et en délogeant les manifestants et en retirant leurs barricades.

Lorna Beecroft explique avoir travaillé dans l’industrie forestière dans l’intérieur de la province et ne pas être contre l’exploitation forestière. Les arbres anciens méritent toutefois d’être protégés, souligne-t-elle.

C’est comme de regarder quelqu’un tirer le dernier dodo. Nous ne pouvons pas faire ça.

Une citation de :Lorna Beecroft

L’arbre n’était pas protégé

Le ministère des Forêts a confirmé que l’immense épinette sur la photo est un arbre qui provient du nord de l'île de Vancouver et qui a été coupé en 2020, quelques mois avant la nouvelle réglementation protégeant les arbres géants.

Dans un courriel, un porte-parole du ministère explique que l’arbre en question a été coupé entre le mois de mars et la mi-août 2020, puis transporté par l’entreprise Western Forest Productsun mois avant l'entrée en vigueur du règlement sur la protection des arbres spéciaux, le 11 septembre 2020.

Le gouvernement a mis en place cette réglementation afin de protéger des arbres exceptionnellement gros à travers la province et, aujourd’hui, il pourrait être illégal de couper un arbre de cette taille et une contravention de 100 000 $ pourrait être imposée, indique le courriel.

Mais puisque l’arbre a été coupé avant l'entrée en vigueur du règlement, aucune contravention ne sera donnée, écrit le porte-parole.

Avec les informations d'Yvette Brend

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !