•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée libre : Moby, Cruella, Millimetrik et théâtre à profusion!

Moby

Moby

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Radio-Canada

Avec la fin du couvre-feu, les amants de culture renouent ces jours-ci avec les cinémas, les théâtres et les musées, mais ils ne boudent pas pour autant les activités plus solitaires comme la lecture ou la musique! Toutes les semaines, l'équipe des arts d'ICI Québec vous propose tout un buffet de propositions culturelles. Place à la découverte!


Reprise de Moby

La pochette et les deux disques vinyle de Reprise de Moby.

«Reprise» est le 19e album studio de Moby.

Photo : Courtoisie / Deutsche Grammophon

Un intrus s’est glissé dans le calendrier de lancement de la prestigieuse étiquette Deutsche Grammophon. À travers les interprétations des grands classiques de Mozart, Mahler et Schubert, on retrouve le 19e album studio de l’Américain Moby, Reprise.

Les reprises, ce sont les siennes, à une exception près, celle de l’immortelle Heroes, co-écrite par David Bowie et Brian Eno. Las des compilations traditionnelles, Moby s’est attelé à la tâche de revisiter ses plus grands succès et de retrouver l’essence de ses mélodies. Pour ce faire, il s’est adjoint les services du Budapest Arts Orchestra, mais aussi de plusieurs invités tels que l’Australienne Alice Skye, Jim James de My Morning Jacket, ainsi que le chanteur country Kris Kristofferson.

Le résultat est une courtepointe de pièces tantôt délicates, tantôt enveloppantes, qui sauront accompagner vos moments de rêvasseries et vos soupers (extérieurs) entre amis.

Disponible le 28 mai en formats physique et numérique.

Jean-François Blanchet


Millemetrik lance Sun-drenched

Millimetrik

Millimetrik

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Le récipiendaire du Félix du meilleur album électronique à l’ADISQ en 2019 arrive aujourd'hui avec Sun-drenched, un album qui fait honneur à son titre et arrive à temps pour la saison estivale.

Millimetrik, alias Pascal Asselin, nous présente son 10e album en carrière. Douze pièces électroniques sur lesquelles on retrouve de nombreux collaborateurs de la scène musicale de Québec, dont New Bleach, Valério Clio, Liana ou encore Tire le Coyote pour ne nommer que ceux-là.

Difficile de ne pas succomber au son et à l'ambiance festive de Sun-drenched. Un complément parfait pour agrémenter nos petits partys, cet été.

Disponible dès maintenant sur les plateformes numériques et jusqu'au 4 juin sur le site Radio-Canada Ohdio.

Patricia Tadros


Place au Carrefour international de théâtre!

Une bouche ouverte de laquelle on voit sortir un arc-en-ciel liquide

Le Carrefour international de théâtre se tient jusqu'au 4 juillet.

Photo : Carrefour international de théâtre / Élisa-Maude Tremblay

Le Carrefour international de théâtre commence ses activités! Dès cette semaine, une quantité de pièces de théâtre, de conférences et de rendez-vous inédits nous est proposée. Au théâtre Le Diamant, le spectacle Ensemble jette un regard sur notre vie en période de pandémie. La trame narrative de ce spectacle se glisse au creux de nos oreilles, alors que chaque spectateur est muni, pour ce spectacle, d'un casque d'écoute. On y suit l'histoire, entre autres, d'une infirmière, d'une adolescente et d'une athlète olympique.

L’orchestre d’hommes-orchestres fera un tour de piste dans les quartiers centraux de Québec, le 28 mai, à bord d'un camion de lait pourvu de douze haut-parleurs. Les membres du collectif feront résonner leur installation sonore de Québec jusqu'à Montréal, à l'occasion d'un périple de quelques jours. Restons à l'affût!

Plusieurs spectacles virtuels joués en direct sont aussi proposés, au Carrefour, ce printemps. La pièce Zoo Motel de l'artiste américain Thaddeus Phillips nous invite dans un univers où l’imaginaire ne connaît pas de frontières.

Ce dernier accueille le public dans une chambre dont la porte a mystérieusement disparu. Mais l'artiste inventif trouve le moyen de nous entraîner avec lui à Las Vegas, dans le désert de Mojave et — pourquoi pas? — à bord du Titanic. Ce cabaret théâtral insolite est adapté à la diffusion en ligne avec plusieurs interactions avec le public.

Et ce n'est qu'un aperçu de ce qui nous attend au Carrefour international de théâtre. Tel qu'annoncé, on aura le plaisir de découvrir, à partir du 24 juin, une version revisitée du parcours déambulatoire de 2019, Où tu vas quand tu dors en marchant...?, aux abords de la rivière Saint-Charles.

La programmation complète du Carrefour se trouve sur le site carrefourtheatre.qc.ca (Nouvelle fenêtre).

Bonnes découvertes et bon théâtre!

Valérie Cloutier


La captivante Cruella d'Emma Stone

Emma Stone tient trois chiens dalmatiens avec deux hommes en arrière-plan.

Emma Stone incarnant le personnage de Cruella, dans le nouveau film de Disney.

Photo : Associated Press / Disney

Le personnage de Cruella de Vil est d'abord apparu en 1956 dans le roman de Dodie Smith Les 101 dalmatiens. On l'a retrouvé par la suite dans le film d'animation de Disney et dans plusieurs films pour le grand public. Ce personnage d'ignoble vilaine est de retour dans un film qui porte son nom Cruella.

Le film réalisé par Graig Gillespie raconte l'enfance d'Estella qui deviendra au fil des épreuves Cruella, une styliste de renom rongée par l'ambition et la vengeance. Son but ultime, venger la mort de sa mère.

Le rôle de Cruella est magnifiquement interprété par l'actrice Emma Stone qui donne au personnage une inquiétante folie. Emma Thompson, elle, incarne avec une implacable froideur la Baronne, l'ennemie jurée de Cruella.

Les décors sont magnifiques tout comme les costumes des personnages et la trame sonore du film.

La réalisation aurait gagné à être plus rythmée, mais le film est quand même agréable à regarder, ne serait-ce que pour le jeu d'Emma Stone et l'univers visuel proposé.

Anne-Josée Cameron

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !