•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tunnel : une deuxième station évaluée à Lévis

Esquisse du projet de tunnel entre Québec et Lévis.

Le tunnel sera aménagé sur deux étages avec un total de six voies de circulation, dont deux réservées au transport en commun (archives).

Photo :  Gouvernement du Québec

Le maire de Lévis n’abandonne pas l’idée d’exiger une deuxième station pour accéder au tunnel à partir du secteur Desjardins. Gilles Lehouillier affirme que des discussions auront lieu à ce sujet avec le ministère des Transports.

Selon le tracé présenté par le gouvernement Legault, ce sont pour le moment des autobus qui doivent faire le lien entre le boulevard Guillaume-Couture et l’embouchure du tunnel dans le secteur de l’autoroute 20 et de la rue Monseigneur-Bourget.

Est-ce qu'il y aura peut-être pour le transport en commun une sortie quelque part sur Guillaume-Couture, comme le demandent certains citoyens? On va regarder avec le ministère , a affirmé le maire.

Gilles Lehouillier avance qu’un comité sera formé avec des représentants du gouvernement et des villes de Québec et de Lévis pour arrimer les détails du projet .

Carte satellite du tracé du tunnel ainsi que des différentes sorties.

Tracé présenté en janvier 2020 par le gouvernement du Québec (archives).

Photo : Radio-Canada / Google Earth

Rappelons que dans un précédent tracé, la Coalition avenir Québec prévoyait une station dans le secteur Desjardins et une autre au quai Paquet.

Gilles Lehouillier veut comprendre pourquoi ces deux stations ont été retirées du projet.

Celle au quai Paquet, il n’y en a pas à la traverse à Québec non plus, c'est en raison des profondeurs. Ça devenait extrêmement complexe à réaliser. Ça nous a été expliqué. Quel est le degré de complexité par rapport à Guillaume-Couture? On va le regarder avant d'émettre des commentaires , a précisé le maire.

Esquisse présentant une vue de profil du tunnel entre Québec et Lévis.

Le tunnel, vu de profil, traversera une partie de Québec et de Lévis sur une longueur de 8,3 km (archives).

Photo : Radio-Canada

Sortie du tunnel au nord de l’autoroute 20

Gilles Lehouillier a aussi mentionné que l’embouchure du tunnel et le stationnement incitatif seront aménagés au nord de l’autoroute 20.

On trouve que le site de départ proposé est idéal. C'est là qu'on a le plus d'espace et on est encore au cœur de notre périmètre urbain , s’est-il réjoui, ajoutant que ce site nécessitera très peu d’expropriations.

La sortie de la route Monseigneur-Bourget sur l'autoroute 20.

La sortie du tunnel Québec-Lévis sur la Rive-Sud devrait se situer à la hauteur de la route Monseigneur-Bourget, sur l'autoroute 20 (archives).

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Sans avoir les détails précis du projet, le maire a laissé entendre que la sortie du tunnel serait à l’ouest de la rue Monseigneur-Bourget, ce qui permet de limiter l’étalement urbain, contrairement à ce qui est véhiculé par certains groupes .

On n'est plus en 1970. Je pense qu'il y a des gens qui ont une vision des années 70 de l'étalement urbain. Ce n'est plus comme ça que ça marche.

Une citation de :Gilles Lehouillier, maire de Lévis

On est au cœur du périmètre urbain. On est à quelques mètres du prolongement de la rue Saint-Omer qu'on projette de faire. Il est clair qu'il y aura un jeu qui va se faire avec le prolongement de Saint-Omer et le stationnement incitatif. , ajoute Gilles Lehouillier.

Sécurité et fluidité

La Ville de Lévis a par ailleurs annoncé la création d’une nouvelle direction des transports et de la mobilité durable.

Cette direction aura comme premier mandat de se pencher sur la sécurité dans les rues résidentielles et la fluidité de la circulation sur le territoire.

Le maire Gilles Lehouillier prend la parole devant les drapeaux du Québec et du Canada.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n'a pas encore renoncé à une deuxième station donnant accès au tunnel sur la Rive-Sud (archives).

Photo : Radio-Canada / Sébastien Tanguay

Les limites de vitesse dans certains quartiers résidentiels pourraient notamment être révisées. Il est aussi prévu de sécuriser les aménagements cyclables et piétonniers et d’améliorer la gestion des feux de circulation.

Ce chantier débouchera sur l’adoption d’un plan directeur de la mobilité visant à faire en sorte que nos concitoyennes et nos concitoyens se sentent en sécurité dans nos rues de quartiers tout en favorisant la fluidité de la circulation , a déclaré le maire de Lévis.

Des consultations publiques auront lieu en ce sens au printemps 2022. La Ville entame également un processus d’embauche pour trouver un ou une responsable de cette nouvelle direction.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !