•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

BHP envisage un partenariat avec Nutrien pour son projet de mine de potasse

Les travaux à la mine de Jansen.

La mine Jansen est toujours en attente de l'approbation de BHP. (archives)

Photo : BHP Billiton

Radio-Canada

La minière BHP serait en discussion avec la compagnie Nutrien au sujet du projet de mine de potasse Jansen, située à environ 150 kilomètres à l'est de Saskatoon.

La plus grande minière au monde se rapprocherait de plus en plus d’une décision finale dans les prochains mois, selon des sources confidentielles au sein de la société.

Les deux entreprises discutent actuellement de plusieurs options, notamment celle où Nutrien deviendrait le gestionnaire et le vendeur de potasse à travers ses filières existantes. Cependant, il est possible que les négociations en cours ne donnent pas lieu à un accord final, indiquent ces sources.

Le projet de mine Jansen est en cours depuis des années, et BHP n’a toujours pas approuvé sa construction, malgré un investissement de plus de 4 milliards de dollars et le forage de deux puits de plus de 1000 mètres de profondeur.

Les porte-parole de BHP et de Nutrien n'ont pas souhaité faire de commentaires.

Le conseil d’administration de BHP veut cependant enfin prendre une décision claire sur l'avenir du projet. Le directeur général, Mike Henry, a récemment déclaré que le projet Jansen n’avait pas forcément besoin d’un partenaire pour avancer.

Nous continuons d’aimer l’industrie de la potasse. Les fondamentaux de l’offre et de la demande à long terme dans cette industrie sont intéressants, a-t-il dit lors d'une conférence, la semaine dernière, en réponse à une question sur l'avenir du projet.

Si le projet est finalement approuvé, la compagnie BHP devrait investir 5,7 milliards de dollars supplémentaires pour faire fonctionner la mine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !