•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Île-du-Prince-Édouard dévoile son plan de retour à la normale

Le pont de la Confédération reliant l'Île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick par une journée ensoleillée.

Il sera bientôt plus facile de traverser le pont de la Confédération.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard a dévoilé le plan de déconfinement de la province jeudi.

Le premier ministre Dennis King, accompagné de la médecin hygiéniste en chef Heather Morrison, a présenté jeudi un plan de déconfinement en cinq étapes.

Heather Morrison.

La médecin-hygiéniste en chef Heather Morrison a dévoilé les détails du plan de réouverture de la province insulaire le 27 mai en compagnie du premier ministre Dennis King.

Photo : Radio-Canada

Le plan sera adapté en fonction des données épidémiologiques et de l’avancement de la campagne de vaccination, selon les autorités.

Entre une étape et l'autre, il y aura un intervalle de trois semaines.

  • 6 juin : relâchement de certaines mesures sanitaires, sans changements aux frontières;
  • 27 juin : les voyageurs de provinces atlantiques sont admis sans obligation d'isolement s'ils ont reçu une dose du vaccin;
  • 18 juillet : un plus grand nombre de personnes pourront se rassembler;
  • 8 août : les voyageurs du Canada seront admis s'ils ont reçu deux doses d'un vaccin contre la COVID-19;
  • 12 septembre : les mesures sanitaires seront relâchées dans la plus grande mesure.

Même si les cas sont peu nombreux dans la province insulaire, les restrictions sanitaires liées à la COVID-19 étaient sévères jusqu'à maintenant. Le dernier cas décelé à l'île remonte au 21 mai.

Les rassemblements plus nombreux

À compter du 6 juin, le nombre maximal d'invités lors des rassemblements privés passe à 20 personnes, alors qu’à l’heure actuelle, les rencontres dans les ménages sont limitées à 10 personnes en plus des gens de la famille qui y habite.

Les entreprises pourront organiser des rassemblements avec des cohortes de 50 personnes, et ce, jusqu'à un total de 200 personnes.

Les mariages et les funérailles seront autorisés avec un maximum de 150 personnes par cohorte de 50 personnes à la fois.

À compter du 12 septembre, la province s'attend à un assouplissement important de toutes les restrictions de santé publique.

Les rassemblements personnels ou organisés par des entreprises ne seront plus soumis à des restrictions sur le nombre d’invités.

Les restaurants et les bars pourront fonctionner à plein régime.

Les restrictions de voyage assouplies

À partir du 8 août, les résidents de l'île ayant reçu les deux doses d'un vaccin contre la COVID-19 pourront voyager plus facilement à l’extérieur de la région atlantique.

Ces personnes ne seront pas tenues de s’isoler à leur retour, mais elles seront soumises à des tests de dépistage à la frontière.

Des membres de la famille d’insulaires et les résidents saisonniers provenant de l'extérieur de l'Atlantique n'auront pas non plus à s'isoler à leur arrivée, mais ils devront passer un test de dépistage.

À compter du 12 septembre, les autorisations de voyage ne seront plus requises pour les visiteurs de la province. Certaines mesures d'isolement et de dépistage seront néanmoins imposées aux voyageurs non vaccinés et à ceux ayant reçu uniquement une dose.

Un plan de vaccination à jour

Le plan présente un calendrier actualisé pour l'immunisation à l'Île-du-Prince-Édouard.

L’île vise à vacciner 80 % des insulaires admissibles avec leur première dose de vaccin d'ici le 27 juin.

La totalité des deuxièmes doses devra être administrée d’ici le 12 septembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !