•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réouverture des écoles par région en Ontario, prône l'opposition

Des enfants traversent la rue en passant devant un brigadier scolaire.

Le Conseil scolaire public anglais de Toronto dit être prêt à rouvrir les écoles en quelques jours si la province donne son feu vert.

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Les libéraux ontariens pressent le gouvernement Ford de laisser les bureaux locaux de santé publique décider s'il est sécuritaire ou non de rouvrir les écoles dans leur région.

Le médecin hygiéniste en chef de la province, le Dr David Williams, s'est prononcé plus tôt cette semaine en faveur de la réouverture des écoles, et ce, possiblement dès lundi dans les régions qui ont peu d'infections.

Toutefois, ni le ministre de l'Éducation, Stephen Lecce, ni le premier ministre, Doug Ford, n'ont voulu se mouiller pour l'instant.

Nous allons continuer à travailler avec le Dr Williams, d'autres experts médicaux et nos partenaires dans le secteur de l'éducation un peu partout en Ontario quant au chemin à suivre, alors que nous continuons à faire du progrès dans notre bataille contre la COVID-19, se contente de répondre l'attachée du ministre Lecce, Caitlin Clark.

Pour sa part, le chef des libéraux ontariens, Steven Del Duca, affirme que l'approche la plus « prudente et responsable » serait de confier la décision aux bureaux locaux de santé publique et aux conseils scolaires.

« Je sais que les bureaux locaux de santé publique vont travailler de pair avec les conseils scolaires de leur région et prendre la meilleure décision pour le système scolaire et, surtout, pour nos enfants et leurs parents. »

— Une citation de  Steven Del Duca, chef des libéraux

Les écoles élémentaires et secondaires sont fermées depuis la mi-avril en Ontario. Entre-temps, les élèves poursuivent leur apprentissage en ligne.

Selon les projections du Groupe pour le consensus en matière de modélisation et de conseils scientifiques, la réouverture des écoles pourrait entraîner une augmentation de 6 % à 11 % des nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

Le groupe d'experts qui conseille le gouvernement Ford affirme toutefois que cette hausse pourrait être « gérable », alors que le nombre d'infections dans la communauté est à la baisse depuis plusieurs semaines.

Plusieurs régions veulent rouvrir les écoles

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, et la chef de la santé publique locale, la Dre Vera Etches, sont revenus à la charge mercredi avec leur demande de rouvrir les écoles.

Premier ministre Ford, c'est enfin le temps d'ouvrir les écoles, ici, à Ottawa, et dans les autres municipalités de l'Ontario, a déclaré le maire Watson.

Dans la région de York, en banlieue de Toronto, le médecin hygiéniste local, le Dr Karim Kurji, dit que les conditions y sont réunies pour un retour en classe, y compris le fait que plus de 70 % des résidents de 70 ans et plus ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre la COVID-19.

« Nous souhaitons que les consultations se fassent de manière urgente et que les écoles rouvrent dès que possible. Dans la région de York, elles pourraient rouvrir dès maintenant. »

— Une citation de  Le Dr Karim Kurji, chef de la santé publique de la région de York

À Toronto, le maire, John Tory, dit que la décision revient au gouvernement provincial.

Même son de cloche de la part de la médecin hygiéniste de la Ville, la Dre Eileen de Villa. Je suis en faveur de la réouverture des écoles si les circonstances permettent que ce soit fait en sécurité, dit la Dre de Villa.

Le Toronto District School Board (TDSB), le plus gros conseil scolaire au pays, indique qu'il devrait pouvoir rouvrir ses écoles avec « quelques jours » de préavis, si le ministère de l'Éducation donne son feu vert.

Dans la région de Peel, le Dr Lawrence Loh, le chef de la santé publique locale, affirme qu'il faut évaluer « sérieusement » la possibilité de rouvrir les écoles avant le déconfinement provincial prévu pour la mi-juin.

Nous sommes optimistes, dit-il. Les indicateurs semblent aller dans la bonne direction [dans la région de Peel] et si ça se maintient, ça permettrait un retour à l'enseignement en classe.

Pour sa part, le président du Conseil des médecins hygiénistes de l'Ontario, le Dr Paul Roumeliotis, s'est prononcé en faveur de la réouverture des écoles partout en Ontario dans une lettre envoyée au ministre de l'Éducation il y a une semaine. Il cite entre autres la baisse des nouveaux cas dans la province, la vaccination et les mesures de prévention des infections dans les écoles.

Nous croyons qu'il est possible, impératif en fait, que les écoles commencent à rouvrir avant le déconfinement d'autres secteurs, affirme le Dr Roumeliotis. Il ajoute ceci : Un retour à l'enseignement en personne, même si ce n'est que pour une courte période avant la pause estivale, fournirait de multiples bénéfices aux élèves et à leurs familles en matière de santé mentale et de bien-être.

Avec des renseignements fournis par CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !