•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Efficacité énergétique : Ottawa lance son programme de rénovation domiciliaire

Un employé dépose deux planches de deux par quatre sur un chariot élévateur.

Le programme fédéral entre en vigueur alors que bon nombre de Canadiens ont déjà lancé ou prévoient lancer des travaux de rénovation.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Geneviève Normand

Les Canadiens qui souhaitent améliorer l’efficacité énergétique de leur maison et profiter de la Subvention canadienne pour des maisons plus vertes peuvent le faire dès jeudi, a appris Radio-Canada.

Le programme promis par le gouvernement Trudeau prend son envol. Les détails et modalités doivent être dévoilés en mi-journée par le premier ministre Justin Trudeau et le ministre des Ressources naturelles, Seamus O’Regan.

Selon une source au fait du dossier, le programme de 2,6 milliards de dollars entre en vigueur maintenant et sera offert pendant sept ans. Il doit permettre aux propriétaires de maisons d’entreprendre des travaux de rénovation pour réduire à la fois leur facture d’énergie et leur empreinte écologique.

Cette nouvelle subvention fédérale couvre plusieurs améliorations domiciliaires, par exemple l’installation de panneaux solaires, le changement de portes et de fenêtres ou encore la modernisation des systèmes de chauffage.

Selon le gouvernement fédéral, les maisons et bâtiments sont responsables de 18 % des émissions totales du Canada.

Le programme, d’abord présenté dans l’énoncé économique de l’automne 2020, s’inscrit dans la stratégie verte du gouvernement Trudeau. Il doit permettre l’amélioration de quelque 700 000 résidences du pays.

Ottawa gardera à l’œil les travaux

Pour profiter des subventions gouvernementales, les propriétaires devront d’abord s’inscrire en ligne, puis faire évaluer leur maison avant et après les rénovations auprès d’un conseiller spécialisé en efficacité énergétique.

Une première visite à domicile du conseiller doit permettre au propriétaire d’avoir un aperçu des rénovations à entreprendre puis, une fois les travaux complétés par un professionnel agréé, une seconde visite doit avoir lieu pour confirmer le remboursement admissible.

Les propriétaires dont les travaux de rénovation auront été approuvés seront admissibles à un remboursement pouvant aller jusqu’à 5000 $.

La semaine dernière, le ministère des Ressources naturelles lançait un appel de propositions afin de recruter 2000 conseillers en efficacité énergétique partout au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !