•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une troisième usine de canola annoncée en Saskatchewan

Tracteur au milieu d'un champ de canola.

Cette annonce intervient un mois après le dévoilement de deux autres projets d’usine de canola à Regina (archives).

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

L’entreprise Ceres Global Ag Corp prévoit la construction d’une usine de transformation de canola à Northgate, dans le sud-est de la Saskatchewan, près de la frontière américaine, en 2024.

Le projet de 350 millions de dollars sera situé à 275 kilomètres de Regina. Les dirigeants de Ceres Global Ag Corp affirment que l’usine pourra traiter 1,1 million de tonnes de canola par an, tout en créant 50 emplois.

Il y a plusieurs facteurs qui ont mené à cette décision, mais le plus important, c’est la transition énergétique et les demandes liées à l’huile végétale pour la production de diesel renouvelable, explique le président-directeur général de Ceres, Robert Day, dans un communiqué.

Cette annonce intervient un mois après le dévoilement de deux autres projets d’usine de canola à Regina, menés par Viterra et Cargill.

L’usine de Cargill devrait également coûter près de 350 millions de dollars, avec une capacité de production similaire à celle de l’usine annoncée de Ceres. On y prévoit aussi la création de 50 emplois en 2024.

L’usine de Viterra en est encore à l'évaluation de sa faisabilité, mais envisage de réaliser le double en matière de production, soit un peu plus de 2 millions de tonnes de canola, et de création d’emploi.

Le ministre de l’Agriculture de la Saskatchewan, David Marit, affirme que la province a produit près de 11 millions de tonnes de canola en 2020.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !