•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un conseil municipal entièrement féminin à Grande-Anse

Un phare décoré aux couleurs acadiennes au coucher du soleil.

Il y maintenant cinq femmes au conseil municipal de Grande-Anse.

Photo : Getty Images / Vladone

À Grande-Anse dans la Péninsule acadienne, un groupe de cinq femmes mènera la municipalité au cours des quatre prochaines années.

Thérèse Haché a été choisie comme nouvelle mairesse du village de Grande-Anse. À ses côtés siégeront Carole Blanchard Landry, Anne Landry, Rose Marie Blanchard et Linda Landry.

L’ancienne directrice générale de la municipalité savait qu’un conseil entièrement féminin était une possibilité et se réjouit du résultat de l’élection.

Thérèse Haché.

Thérèse Haché est la nouvelle mairesse du village de Grande-Anse dans la Péninsule acadienne.

Photo : Gracieuseté Thérèse Haché

C’est intéressant de voir l’intérêt des femmes au niveau de la politique municipale. Ça fait plusieurs fois qu’on entend des invitations aux femmes pour se lancer en politique, tant au niveau municipal que provincial ou fédéral et la gent féminine de Grande-Anse y a répondu.

Une citation de :Thérèse Haché, mairesse élue de Grande-Anse

Pionnière, Thérèse Haché a été élue comme conseillère municipale en 1974. À l’époque, elle était la première femme à occuper ce poste dans le village.

Un record de participation des femmes

Selon des données compilées par l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB), 1089 femmes ont apposé leurs noms sur des bulletins de vote dans la province, une proportion de 33 % des candidats, une hausse par rapport à 2016 où 27 % des candidats étaient des femmes.

En ce qui a trait aux élues, elles représenteront 35 % des conseils municipaux, une augmentation de cinq points par rapport à 2016.

Selon l’organisme, la participation active des femmes et l’intégration de leurs points de vue à tous les niveaux de prises de décisions sont considérées comme essentielles pour qu’un système politique soit sain, juste et équitable.

Thérèse Haché hésite cependant à affirmer qu’un conseil entièrement féminin gérera les affaires municipales différemment.

Le conseil féminin est un excellent conseil avec lequel j’anticipe de commencer à travailler. On a des dossiers d’importance qui nous attendent à la table du conseil et je suis convaincue que ces personnes vont faire un excellent travail, affirme Mme Haché.

Lors de son mandat, la mairesse élue voudrait améliorer les services pour encourager plus de jeunes familles à s’établir dans la municipalité, par exemple avec la réouverture éventuelle de l’aréna. Elle espère aussi améliorer l’offre de logements locatifs pour les aînés qui veulent vendre leur propriété, mais qui aimeraient rester dans la communauté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !