•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La classe politique condamne le propriétaire du Mega Fitness Gym

Une salle d'entraînement vide.

Le Mega Fitness Gym 24h devrait rouvrir ses portes lundi (archives).

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Les partis politiques représentés à l’Assemblée nationale condamnent unanimement le propriétaire du Mega Fitness Gym de Québec, Daniel Marino, qui refuse d’assumer la responsabilité de l’importante éclosion de COVID-19 survenue dans son établissement au début du printemps.

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada mardi, le controversé homme d’affaires, qui a défié à de nombreuses reprises les ordres de la santé publique, a rejeté la faute sur une poignée de clients qui se seraient montrés réfractaires aux mesures sanitaires.

Le refus de Daniel Marino d'assumer l’entière responsabilité de l’éclosion qui a contaminé au moins 630 personnes en quelques semaines ne passe tout simplement pas au sein de la classe politique.

Daniel Marino prend la pause pour la caméra à l'intérieur de son centre d'entraînement.

Daniel Marino ne s'estime pas entièrement responsable de l'éclosion de COVID-19 survenue au Mega Fitness Gym 24h (archives).

Photo : Radio-Canada / Pierre-Alexandre Bolduc

Qu’on puisse, comme ça, être en infraction aussi manifeste avec les règles de santé publique à un moment critique de la pandémie, ça me désole. Je ne suis vraiment pas fière de ce gym-là à Québec, a réagi la vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

J'espère qu'il aura appris de ses erreurs [...] et qu'il va respecter les règles de la santé publique.

Une citation de :Geneviève Guilbault, vice-première ministre du Québec
Geneviève Guilbault en point de presse, au micro, devant des drapeaux du Québec.

Geneviève Guilbault espère que Daniel Marino « aura appris de ses erreurs ».

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Je trouve ça dégueulasse

Le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, a été encore plus cinglant. Il a dit que Daniel Marino avait eu un comportement irresponsable et moralement inadmissible.

Je n'ai pas assez d'indignation dans mes tripes pour dire à quel point je trouve ça dégueulasse de mettre la vie des gens en danger pour passer derrière le micro de certains animateurs puis se gonfler le torse [et dire] que nous, on est forts puis on est trop forts pour ça, le virus puis la pandémie. Je trouve ça épouvantable, a dénoncé le député de Gouin.

Gabriel Nadeau-Dubois, vêtu d'un veston et d'une cravate, parle dans un micro.

Selon Gabriel Nadeau-Dubois, Daniel Marino a agi de façon « irresponsable » (archives).

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

De son côté, la cheffe libérale, Dominique Anglade, a dit espérer que les autorités auront le propriétaire du Mega Fitness Gym à l’œil afin que pareille histoire funeste ne se reproduise plus.

Avec ce qui s'est passé, je pense que la santé publique doit s'assurer de surveiller de très près ce qui se passe pour qu'on ne revive pas la situation dans laquelle on s'est retrouvés, a déclaré la cheffe de l’opposition officielle.

C'est vraiment choquant

Pour sa part, le chef du Parti québécois, Paul St-Pierre Plamondon, a déploré que Daniel Marino refuse d’admettre ses torts après avoir combattu les règles de la santé publique.

Ce propriétaire était ouvertement contre les mesures sanitaires et là, aujourd'hui, il blâme ses clients en s'en lavant les mains [...] c'est vraiment choquant, a réagi le leader souverainiste.

Le Mega Fitness Gym de Québec pourra rouvrir ses portes à compter de lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !