•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changements climatiques : victoire d'environnementalistes contre Shell aux Pays-Bas

Un homme brandit un document avec un air de victoire, entouré de personnes qui applaudissent.

Donald Pols, directeur de la branche néerlandaise du groupe environnementaliste Friends of the Earth brandit le jugement rendu contre le géant pétrolier Shell, au sortir du tribunal.

Photo : Associated Press / Peter Dejong

Radio-Canada

Le géant pétrolier Shell doit réduire davantage ses émissions de gaz à effet de serre, a décidé mercredi un tribunal néerlandais qui rendait son verdict dans une affaire retentissante, lancée par un collectif d'ONG environnementalistes.

Le tribunal ordonne à Royal Dutch Shell de réduire ses émissions de CO2 d'ici fin 2030 de 45 % nets par rapport à 2019, a déclaré la juge Larisa Alwin, lors d'une audience devant le tribunal de La Haye.

Ce jugement pourrait ouvrir la voie, ailleurs dans le monde, à d'autres procédures judiciaires contre des entreprises du secteur de l'énergie.

Shell a aussitôt fait part de son intention de faire appel de ce jugement, dont il a dit être déçu.

Regroupant des entreprises du secteur de l'énergie et de la pétrochimie, Shell compte 80 000 employés dans plus de 70 pays. Le groupe affirme avoir élaboré un plan pour devenir une entreprise à zéro émission nette d'ici 2050.

Plus tôt cette année, Shell avait annoncé une stratégie destinée à réduire la teneur en carbone de ses produits d'au moins 6 % d'ici 2023, de 20 % d'ici 2030, de 45 % d'ici 2035 et, enfin, de 100 % d'ici 2050, et ce, par rapport aux niveaux de 2016.

Selon la juge Alwin, la politique mise en place par Shell n'est pas concrète et elle comporte beaucoup de conditions [...], ce n'est pas suffisant.

« La conclusion de la cour est, par conséquent, que Shell court le risque d'enfreindre l'obligation qu'elle a de réduire [ses émissions de CO2]. La cour va par conséquent rendre une ordonnance à l'encontre de Royal Dutch Shell. »

— Une citation de  Extrait du jugement rendu par Larisa Alwin, aux Pays-Bas

Une victoire majeure

Sept groupes de défense de l'environnement sont à l'origine de ces poursuites contre le géant pétrolier anglo-néerlandais en 2019, parmi eux Greenpeace et Friends of the Earth Netherlands.

Ces poursuites ont été intentées au nom de 17 000 citoyens néerlandais selon qui Shell met en péril les droits de la personne en continuant d'investir des milliards de dollars dans les combustibles fossiles.

Une juge, entourée de deux autres magistrats, lit un jugement dans une cour de justice.

La juge Larissa Alwin (au centre) rend son verdict dans le procès opposant Shell à sept groupes environnementalistes aux Pays-Bas, le 26 mai 2021.

Photo : Associated Press / Peter Dejong

C'est d'ailleurs la première fois que des groupes environnementalistes se tournent vers les tribunaux pour tenter d'obliger les gros joueurs du secteur de l'énergie à changer leur stratégie.

Il s'agit d'une victoire majeure pour nous et pour quiconque est touché par les changements climatiques, a affirmé Donald Pols, le directeur de Friends of the Earth Netherlands.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !