•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Néo-Écossais recevront une deuxième dose de vaccin plus tôt que prévu

La province espère atteindre l'immunité collective au début du mois de septembre au lieu de la fin du mois d'octobre.

Une femme de profil qui prépare une dose de vaccin.

La campagne de vaccination contre la COVID-19 a franchi une nouvelle étape, samedi, alors que 500000 doses du vaccin ont été administrées en Nouvelle-Écosse.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

La Nouvelle-Écosse réduit le délai pour l'administration de la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19, qui était jusqu'à maintenant de 105 jours, en raison d'un approvisionnement plus élevé que prévu.

Les personnes qui attendent leur deuxième dose pourront devancer la date de leur rendez-vous de deux à quatre semaines, a annoncé le gouvernement provincial, mardi.

Le gouvernement prend l'exemple d'une personne qui aurait reçu sa première dose le 22 mars. Auparavant, le rendez-vous pour recevoir la deuxième dose du vaccin serait fixé à 105 jours plus tard, soit le 5 juillet. Or, bientôt, cette personne pourra modifier son rendez-vous pour recevoir la deuxième dose dès la semaine du 20 juin.

Les personnes concernées recevront un courriel dès le mois de juin les invitant à choisir une nouvelle date. Celles qui n'ont pas fourni une adresse courriel lors de la première injection devront téléphoner au 1-833-797-7772.

L'ordre d'envoi des invitations pour modifier la date d'injection de la deuxième dose suivra l'ordre chronologique d'administration de la première dose, en commençant par les quelque 55 000 travailleurs de la santé de la province, puis les personnes les plus âgées jusqu'aux personnes les plus jeunes.

Le gouvernement prévient toutefois que la possibilité d'avancer la date de la deuxième injection dépendra du nombre de doses disponibles.

Ouverture aux 12 ans et plus avant la fin de la semaine

En avançant la date d'administration de la deuxième dose, la Nouvelle-Écosse espère atteindre l'immunité collective au début du mois de septembre au lieu de la fin du mois d'octobre.

Depuis mardi matin, les personnes âgées de 20 ans et plus peuvent prendre rendez-vous pour recevoir leur première dose du vaccin contre la COVID-19. Les personnes âgées de 12 ans et plus devraient avoir accès au vaccin avant la fin de cette semaine.

Selon le gouvernement provincial, plus de 48 % des Néo-Écossais ont reçu leur première dose du vaccin contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !