•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : La Colombie-Britannique annonce un plan de relance en 4 étapes

La médecin Bonnie Henry est au microphone avec le premier ministre de la Colombie-Britannique en arrière plan.

La médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique a annoncé mardi les conditions sanitaires qui vont permettre que le plan de relance en quatre phases se concrétise.

Photo : CBC / Mike McArthur

La Colombie-Britannique a choisi d’assouplir les restrictions sanitaires en quatre étapes : chacune permettant une augmentation du nombre de participants à des rassemblements et l'ouverture de certains secteurs d'activités.

Les mots d’ordre de la médecin en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry et l’idée maîtresse du plan de relance de la province sont : en douceur et en sécurité.

La Dre Henry affirme qu’il est maintenant possible d’assouplir les restrictions, car plus de 60 % des Britanno-Colombiens adultes ont reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19.

À mesure que plus de Britanno-Colombiens seront vaccinés, des assouplissements supplémentaires s'ajouteront. Mais il faut garder en tête que la protection du vaccin n’est efficace que de trois à quatre semaines après avoir reçu sa dose, rappelle la Dre Bonnie Henry.

Ce plan est basé sur le nombre de personnes vaccinées et les données - le nombre de cas et d'hospitalisations, et pas strictement sur les dates.

Une citation de :Dre Bonnie Henry, médecin en chef de la C.-B.

Selon la première étape du plan de relance de la province, les restaurateurs peuvent dès maintenant accueillir des clients dans leurs salles à manger et les cours d'exercices à l’intérieur à faible intensité peuvent reprendre.

Les Britanno-Colombiens devront par contre attendre pour se déplacer dans la province. Les autorités ont prolongé l’interdiction de voyages non essentiels entre les différentes régions sanitaires au minimum jusqu’au 15 juin.

Si le nombre de cas de COVID-19 et d’hospitalisations continue de baisser et que 65 % des Britanno-Colombiens adultes sont vaccinés, les voyages récréatifs seront à nouveau permis vers la mi-juin.

Des Vancouvérois attendent de se faire vacciner contre la COVID-19.

Pour le retour à la quasi normale, il faudra que la Colombie-Britannique ait peu de nouveaux cas d'infection, peu d’hospitalisations et un taux de vaccination supérieur à 70 % de la population adulte.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Des étapes qui dépendent de la situation et non des dates

Les autorités vont voir comment se déroulent les trois prochaines semaines et, selon le nombre de cas, d’hospitalisations et de personnes vaccinées, décideront lorsqu’il sera temps de passer à la prochaine étape.

Des consultations auront lieu prochainement avec divers secteurs pour planifier certains assouplissements.

Mais peu importe l'étape, en cas de symptômes les mesures à prendre restent les mêmes.

Si vous vous sentez malade, restez à la maison et faites-vous tester.

Une citation de :Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la C.-B.

Tous auront un niveau de confort différent avec l'assouplissement des restrictions, ajoute la  Dre Henry, alors soyez compréhensifs les uns avec les autres, alors que nous entamons ce retour à la normale.

Les autorités sanitaires ont mis en place des restrictions « court-circuit » à la fin du mois de mars pour lutter contre la hausse des cas de COVID-19.

Plan de relance en 4 étapes de la Colombie-Britannique

Un serveur dépose des verres de vin à une table sur la terrasse d'un restaurant à Vancouver.

À la première étape du plan de relance, six personnes pourront s'attabler ensemble à l'intérieur des restaurants.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Étape 1 : dès le 25 mai

Conditions : cas stables, hospitalisations stables et taux de vaccination de 60 % des adultes

  • masques obligatoires dans les endroits intérieurs publics
  • distanciation physique
  • rassemblements intérieurs privés : jusqu’à 5 visiteurs ou une maisonnée
  • rassemblements extérieurs privés : jusqu’à 10 personnes
  • rassemblements publics intérieurs assis : jusqu’à 10 personnes
  • rassemblements publics extérieurs assis : jusqu’à 50 personnes
  • voyage dans votre région sanitaire seulement
  • cours d’exercices à faible intensité à l’intérieur permis
  • matchs sportifs extérieurs locaux permis sans spectateurs
  • jusqu’à 6 personnes peuvent manger attablés ensemble à l’intérieur d’un restaurant
  • boissons alcoolisées servies jusqu’à 22 h
  • plan de sécurité de WorkSafeBC maintenu dans les restaurants
  • retour graduel au travail pour ceux qui travaillent dans des bureaux
Un homme coupe une dinde sur une table décorée pour Noël.

À la deuxième étape du déconfinement, des rassemblements intérieurs privés de 5 personnes ou une maisonnée seront permis.

Photo : iStock

Étape 2 : au plus tôt le 15 juin

Conditions : baisse des cas, baisse des hospitalisations, taux de vaccination de 65 % des adultes

  • masques obligatoires dans les endroits intérieurs publics
  • distanciation physique
  • rassemblements intérieurs privés : jusqu’à 5 visiteurs ou une maisonnée
  • rassemblements extérieurs privés : jusqu’à 50 personnes
  • rencontres de jeux entre enfants (playdates) permises
  • rassemblements publics intérieurs assis : jusqu’à 50 personnes
  • consultations sur les prochaines étapes pour des rencontres à l’extérieur et à l’intérieur
  • voyages récréatifs dans la province permis
  • service de transport en commun et de traversiers accru
  • cours d’exercices à haute intensité à l’intérieur permis avec capacité réduite
  • matchs sportifs intérieurs permis sans spectateurs
  • jusqu’à 50 spectateurs permis pour des matchs sportifs extérieurs
  • boissons alcoolisées servies jusqu’à minuit
  • salles de réception peuvent rouvrir avec capacité réduite
  • consultations avec entreprises sur l’assouplissement de restrictions
  • petites rencontres de travail permises
Des boules de bingo.

À la troisième étape du déconfinement, les salles de bingo, les casinos et les boîtes de nuit pourront rouvrir avec une capacité réduite.

Photo : getty images/istockphoto / kasezo

Étape 3 : au plus tôt le 1er juillet

Conditions : peu de cas, baisse des hospitalisations, taux de vaccination de 70 % des adultes

  • masques recommandés
  • contacts sociaux prudents
  • retour à la normale pour les rassemblements intérieurs et extérieurs
  • soirées pyjama permises
  • foires et festivals permis avec un plan de sécurité
  • nombre limité de spectateurs permis pour matchs sportifs intérieurs
  • pas de limite aux tables des salles à manger des restaurants
  • salles de bingo, casinos et boîtes de nuit peuvent rouvrir avec une capacité réduite
Des mannequins portent des masques en tissu dans la vitrine d'une boutique.

À la quatrième étape, le port du masque redeviendra un choix personnel.

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Étape 4 : au plus tôt le 7 septembre

Conditions : peu de cas, peu d’hospitalisations, taux de vaccination supérieur à 70 % des adultes

  • masques seront un choix personnel
  • contacts sociaux normaux
  • possibilité d’organiser de grands rassemblements (comme des concerts)
  • retour à la normale des compétitions sportives avec un plan de sécurité

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !