•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Courir et marcher pendant 15 heures pour la sclérose en plaques

Fernand Courchesne se trouve à la promenade du lac des Nations en compagnie de Frédéric Demers, qui se trouve dans une chaise adaptée. Les deux hommes ont les pouces en l'air.

Fernand Courchesne s'entraîne depuis plusieurs semaines avec des personnes atteintes de sclérose en plaques, dont Frédéric Demers.

Photo :  Facebook / Marche et course en duo pour un monde sans SP

Radio-Canada

Fernand Courchesne s'est lancé tout un défi à l'occasion de la Journée mondiale de la sclérose en plaques. Il courra et marchera pendant 15 heures afin d'amasser des fonds pour la recherche sur cette maladie.

Le 30 mai prochain, le coureur se rendra aux environs de la promenade du Lac-des-Nations pour y parcourir une boucle de 11,5 km pendant 15 heures. Si tout se déroule comme prévu, il complétera l'équivalent d'un double marathon. Comme si ce n'était pas assez, il le fera accompagné de personnes qui ont la sclérose en plaques en les poussant grâce à une chaise adaptée.

Je suis auxiliaire aux services de santé et sociaux. Je suis donc très sensibilisé à cette maladie. Toutes les causes sont bonnes, mais celle-là veut dire beaucoup pour moi, comme j’ai souvent des patients qui sont atteints de sclérose en plaques.

Une citation de :Fernand Courchesne, auxiliaire aux services de santé et sociaux, CLSC de Memphrémagog

Tous ceux qui doivent composer avec cette maladie dégénérative représentent une source d'inspiration pour M. Courchesne dans sa préparation.

Je vois ces personnes qui, à un moment donné, sont capables de marcher, puis soudainement, les jambes cessent de fonctionner, et les bras suivent peu après. Ces gens gardent toute leur vitalité d’esprit, mais deviennent prisonniers de leur corps. La résilience de ces personnes me pousse à continuer, affirme l'auxiliaire aux services de santé et sociaux au Centre local de services communautaires (CLSC) de Memphrémagog.

Six personnes aux prises avec la sclérose en plaques accompagneront le coureur pendant son défi. Parmi elles, certaines parcourront plus d'une fois la boucle de 11,5 km.

On a déjà une panoplie de services dans la région qui s'offrent pour les personnes qui ont la maladie. L’objectif de la collecte de fonds est donc vraiment d’investir dans la recherche, indique-t-il.

Parce que moi, je peux bien les aider dans leur quotidien, mais je ne peux pas changer les choses pour de bon.

Une citation de :Fernand Courchesne, auxiliaire aux services de santé et sociaux, CLSC de Memphrémagog

Il n'est jamais trop tard

Il y a à peine un an, relever un tel défi était loin d'être envisageable pour Fernand Couchesne. Avant le mois de juin 2020, celui-ci devait composer avec un surplus de poids et ne courait que très peu.

Je ne suis pas en forme depuis longtemps, je me suis remis à la course seulement le 21 juin 2020. J’étais en surpoids à l’époque et ma perte de poids m’a donné une nouvelle énergie qui m’a poussé à me lancer des défis pour la cause. C’est ce que je fais depuis l’an passé.

Il profite donc de son initiative pour passer un message aux gens qui hésitent à se reprendre en main.

J’avais plein de petits problèmes de santé avant. Évidemment, ça n’a pas disparu comme par magie, mais disons que c’est beaucoup mieux. Comme quoi il n’est jamais trop tard pour se remettre en forme.

Une citation de :Fernand Courchesne, auxiliaire aux services de santé et sociaux, CLSC de Memphrémagog
Fernand Courchesne est en bordure d'une rue, devant une haie de cèdres, en compagnie de Caroline Larocque Robineau et de Frédéric Demers, qui se trouve dans une chaise adaptée.

M. Courchesne ne manque pas de coéquipiers pour courir.

Photo :  Facebook / Marche et course en duo pour un monde sans SP

Outre la course de Fernand Courchesne, d'autres gestes seront posés, dimanche, pour souligner la Journée mondiale de la sclérose en plaques. Entre autres, l'hôtel de ville de Sherbrooke sera illuminé aux couleurs de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

De plus, les gens de la région sont invités à marcher dans leur quartier pour la cause. M. Courchesne encourage par ailleurs tous ceux qui souhaitent contribuer à son geste à se rendre sur sa page Facebook, Marche et course en duo pour un monde sans SP.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !