•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La photographie animalière à l'honneur à Drummondville

Le Musée national de la photographie, à Drummondville, a rouvert ses portes en mars 2018.

« Un Musée complètement animal » s'ouvrira le 6 juin et se poursuivra tout l'été, jusqu'au 29 août. (archives)

Photo : Photo ADR / Facebook/Musée national de la photographie

Anik Moulin

« On voulait offrir du beau, quelque chose de divertissant, rafraîchissant, je pense qu'on a un beau projet à présenter aux gens pour qu'ils se déconfinent! », dit le directeur général du Musée national de la photographie de Drummondville, Jonathan-Hugues Potvin, à propos de la nouvelle exposition. Un Musée complètement animal se veut une exposition invitante et accessible, qui s'ouvrira le 6 juin et se poursuivra tout l'été, jusqu'au 29 août.

Quatre expositions sont proposées, dont celles de trois photographes québécois de réputation internationale et une exposition collective du Club photo Drummond.

Jérémie LeBlond-Fontaine

Le renard roux est l'animal qui m'a procuré mes moments les plus forts en photographie animalière. Cette exposition se veut un hommage à mes amis rouquins qui ont croisé mon chemin au fil des années.

Une citation de :Jérémie Leblond-Fontaine, photographe animalier

Jérémie est photographe animalier, conférencier et enseignant en photographie. Pour cette exposition, il nous propose son regard sensible sur l'animal le plus rusé!

On a la chance d'avoir une immersion complète sur le monde des renards. Je ne connaissais pas cet animal à ce point-là! Et là, on apprend à le connaître, mais on apprend surtout à contempler sa beauté, explique Jonathan-Hugues Potvin, directeur général du Musée national de la photographie de Drummondville.

Jacques-André Dupont

L'ancien président de Spectra, Jacques-André Dupont, maintenant président de C2 Montréal, est un grand passionné de photographie. Ses fonctions le mènent partout sur la planète, et il en profite pour sortir ses appareils. Il dévoile, à Drummondville, une quarantaine d'œuvres grand format captées lors de ses nombreux voyages.

C'est un maniaque, disons-le avec un M majuscule, des animaux! Il nous présente essentiellement des animaux d'Afrique et du Québec, mais on voyage, on va en Amérique du Sud, on va en Californie, on va un peu partout dans le monde, affirme le directeur général du Musée.

Jean-Simon Bégin

Ce photographe et artiste peintre propose un concept original : Solstice. Douze photographies d'animaux du Québec prises lors du solstice d'été et douze autres captées lors du solstice d'hiver.

Une texture des solstices au travers [des] animaux qu'il nous présente. C'est vraiment d'une extrême beauté, conclut Jonathan-Hugues Potvin.

Par ailleurs, si vous allez à Québec, sachez que l'exposition Complicité y est présentée, et est composée d'œuvres de la collection du Musée national de la photographie de Drummondville. Les photographies d'Antoine Desilets et de Jean-René Dufort sont donc exposées à l'Espace 400e.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !