•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amitiés intergénérationnelles : que du bon à s’apporter

Catherine Gauthier-Dion et Laura Sadowsky sont originaires de Québec, mais vivent maintenant en Gaspésie.

Catherine Gauthier-Dion et Laura Sadowsky sont originaires de Québec, mais vivent maintenant en Gaspésie.

Photo : Image : Catherine Gauthier-Dion.

La Semaine québécoise intergénérationnelle, qui se déroule jusqu'au 29 mai, est l’occasion de célébrer ces amitiés atypiques, mais combien valorisantes, entre deux âmes qui n’ont pas d'âge.

Créé en 1987 dans l'objectif de valoriser les activités intergénérationnelles, l'événement est coordonné par l’organisme Intergénérations Québec.

Bon pied, bonne heure! a souligné cette semaine particulière avec la présentation des témoignages de paires d’amis qui se sont rencontrés au hasard de la vie, se sont choisis et entretiennent une relation des plus précieuses à leurs yeux.

Yvan Belzile, 71 ans et Carl Pelletier, 54 ans

Carl Pelletier et Yvan Belzile

Carl Pelletier et Yvan Belzile dans les années 80

Photo : Gracieuseté : Carl Pelletier et Yvan Belzile

L’amitié d’Yvan Belzile, 71 ans, de Cap-Chat et de Carl Pelletier, 54 ans, de Sainte-Anne-des-Monts, dure depuis longtemps. 

La première fois que j’ai rencontré Carl, il avait 11 ans, raconte Yvan Belzile, qui était responsable d’un groupe de participants au programme Katimavik.

À 17 ans, Carl est allé travailler au restaurant d’Yves et y est retourné durant sept étés. Cette amitié a été déterminante dans la vie de Carl. C’est là que j’ai pris goût à la bonne cuisine et à la fabrication de chocolat, dit-il.

Ils ne sont pas perdus de vue pendant la pandémie. Ils vont marcher, entre autres.

On se parle de nos enfants, de bouffe. C’est une amitié facile et saine, une amitié de connaissances et d’ajout de compétences.

Une citation de :Carl Pelletier

Fabienne Bujold, 66 ans et Martine Beaupré, 41 ans

Fabienne Bujold, 66 ans et Martine Beaupré 41 ans

Fabienne Bujold, 66 ans et Martine Beaupré 41 ans

Photo : gracieuseté

C’est le bénévolat qui a provoqué la rencontre entre Martine Beaupré, 41 ans, de Matane et Fabienne Bujold, 66 ans, de Cap-Chat.

Je trouvais que c’était une personne très dynamique, dévouée et que c’était agréable de lui parler, raconte Martine. 

J’ai tout de suite aimé son sens du rire, se souvient Martine, mais Fabienne est une excellente cuisinière. Elle m’a eue avec sa bouffe, s'amuse-t-elle. Je sentais beaucoup de bienveillance derrière tout ça.

Pendant la pandémie, elles ont entretenu leur relation grâce aux réseaux sociaux.

C’est comme si Martine était ma fille.

Une citation de :Fabienne Bujold

Fabienne invite tout le monde à aller visiter des personnes seules. Ça leur fait tellement plaisir! La moindre petite attention, ça fait boule de neige. Ils nous aiment et nous aussi on les aime, observe-t-elle.

Mariloup Gaudet, 15 ans, et Mireille Delorme, 68 ans

Mariloup Gaudet, 15 ans, partage sa passion pour les chevaux avec Mireille Delorme, 68 ans.

Mariloup Gaudet, 15 ans, partage sa passion pour les chevaux avec Mireille Delorme, 68 ans.

Photo : Image de Véronique St-Onge

Le premier contact entre Mariloup Gaudet et Mireille Delorme s'est produit à la naissance de Mariloup, aux Îles-de-la-Madeleine. Mireille était venue faire du remplacement comme anesthésiologiste.

Elles se sont revues occasionnellement, mais de façon plus assidue quand Mireille a déménagé avec son conjoint aux Îles. Mariloup est aussi venue se réinstaller aux Îles avec sa famille. À la base, le lien qui les unit est leur amour pour les chevaux.

C’est un lien très particulier, un grand privilège cette amitié-là, constate Mireille. Je ne sens plus mon âge quand je suis avec Mariloup. Ça me fait revivre mon enfance et mon adolescence.

Ça m’apporte beaucoup de bonheur. Ça me fait changer les idées de l'école et de mes amis de 15 ans.

Une citation de :Mariloup Gaudet

Mariloup souhaite à tout le monde de vivre une amitié comme celle-là. Mireille remercie les parents de Marilou, qui lui ont permis d’avoir cette relation.

Catherine Gauthier-Dion, 37 ans, et Laura Sadowski, 64 ans

Catherine Gauthier-Dion vient de Québec et habite à Saint-Georges-de-la-Malbaie. Quant à Laura Sadowski, elle est originaire du Massachusetts et vit à Douglastown.

C’est leur passion pour la musique traditionnelle qui a fait croiser leurs chemins, dans un camp de musique traditionnelle au Nouveau-Brunswick.

On est tout de suite devenues proches, on s'est mises à se raconter nos vies, se rappelle Catherine. Laura est vraiment très douce. Elle m’écoutait et on s'est vraiment rapprochées.

Quand ça clique au niveau personnalité, quand tu as des intérêts communs, l’âge importe peu. Quand je parle avec Laura, je ne me rends pas compte qu'on n'a pas le même âge.

Une citation de :Catherine Gauthier-Dion

Elles mentionnent qu'elles entretiennent une autre amitié, cette fois avec une femme de 81 ans, toujours grâce à la musique. On est devenues très amies et maintenant on peut dire qu’on vit une amitié trigénérationnelle!

Quand côtoyer des aînés influence le choix de carrière

Camille Curadeau, 21 ans, habite à Gaspé. Lorsqu'elle était adolescente, elle a commencé à fréquenter des personnes plus âgées en allant visiter ses grands-parents. Discussions, jeux, casse-têtes, elle s'est liée d'amitié avec de nombreuses personnes Plusieurs ainés sont isolés et ont besoin de parler, je me disais que ça pouvait leur faire du bien et en même temps, moi aussi ça me faisait du bien, raconte-t-elle.

Souvent, ils racontent des histoires de leur jeunesse, c'est captivant comment ça se passait dans le temps. Autant que j'aime les adultes aussi [...] j'ai l'impression qu'avec les ainés tu vas chercher quelque chose de plus.

Une citation de :Camille Curadeau, Gaspé
Âgée de 21 ans, Camille Curadeau se distingue par les amitiés qu'elle entretient avec des personnes âgées.

Âgée de 21 ans, Camille Curadeau se distingue par les amitiés qu'elle entretient avec des personnes âgées.

Photo : Image de Camille Curadeau

Ces visites et ces nouvelles amitiés ont influencé le choix de carrière de Camille Curadeau, qui est finissante en Techniques d'éducation spécialisée. Elle réalisera un certificat à l'université l'an prochain pour se spécialiser en gérontologie.

C'est ce que je veux faire, travailler avec les ainés, améliorer leur vie, parce qu'ils sont mis de côté pis moi je trouve ça plate parce qu'ils ont tellement à nous donner!, soutient-elle.

Une personne âgée est dans une chaise roulante et une femme plus femme lui tient la main.

La cohabitation intergénérationnelle serait une solution d'avenir.

Photo : getty images/istockphoto / Halfpoint

Cette année, après un an de pandémie, la Semaine intergénérationnelle prend une signification particulière. La directrice, Fatima Ladjadj, rappelle que la pandémie a démontré à quel point les liens sociaux sont importants, peu importe l’âge. Notre vocation est justement de démontrer que les liens sociaux doivent perdurer, peu importe les circonstances, dit-elle.

Selon elle, ces liens devraient se faire de façon naturelle, entre autres dans une société où on favorise la cohabitation intergénérationnelle, avec des milieux de vie ouverts ou encore en permettant aux aînés de vivre davantage chez eux.

Pour sa part, la chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, Johanne Filiatrault, estime que de nombreuses études ont permis de constater les bienfaits des relations intergénérationnelles. L’amélioration de l’estime de soi, la fierté d’aider les plus jeunes, le maintien des capacités physiques et cognitives ainsi qu'une baisse des symptômes dépressifs figurent parmi ces retombées positives pour les aînés.

Ces liens permettent aussi de diminuer les préjugés des uns envers les autres et de bâtir une société plus solidaire et inclusive, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !