•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ours noir de Dorval capturé et sauf

Un ours au bas d'un arbre.

L'ours a été atteint par des fléchettes tranquillisantes, dimanche.

Photo : Radio-Canada / Kolya Hubacek-Guilbault

Radio-Canada

Un ours noir qui a été aperçu dans les rues de Dorval, dans l'ouest de l'île de Montréal, dimanche après-midi, a été capturé en début de soirée.

Après une première tentative infructueuse, l'animal a de nouveau été atteint par des fléchettes tranquillisantes en fin de journée et s'est finalement endormi.

L'ourson s'est réfugié assez bas dans un autre arbre et a commencé à somnoler. Nous avons réussi à l'attraper avec une perche et à le faire descendre au bas de l'arbre, où il a pu être sécurisé, décrit sur sa page Facebook le service d'urgence consacré aux animaux.

L'opération s'est terminée vers 19 h 30.

La bête avait d'abord été localisée aux environs de 13 h par les policiers. L'ours avait ensuite grimpé dans un arbre après avoir été cerné dans une cour résidentielle du boulevard des Sources en fin d'après-midi.

Le Service d'incendie a par ailleurs été appelé à intervenir pour déployer des coussins gonflables puisqu'à un certain moment on craignait que l'ours ne tombe de l'arbre sur lequel il était perché.

Selon Sauvetage Animal Rescue, l'animal sera remis en liberté dans un environnement adapté pour lui.

On ignore pour l'instant quel est l'état de santé du plantigrade ou comment il s'est retrouvé à Dorval.

Selon Danny Gagnon, directeur des collections vivantes du Zoo sauvage de Saint-Félicien, l'ourson est mêlé pas mal et veut retrouver sa mère.

En cherchant un endroit où se réfugier, il pourrait se retrouver dans des endroits qui ne sont pas souhaitables, a ajouté M. Gagnon.

L'ours, qui, de l'avis d'un biologiste, serait âgé d'au moins un an, avait été aperçu par plusieurs citoyens, qui ont relayé photos et vidéos sur les réseaux sociaux.

Les autorités avaient demandé aux résidents des environs de demeurer à l'intérieur pour éviter tout risque de rencontre avec l'ours.

Avec les informations de Marie-Josée Paquette-Comeau

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !