•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ventes-débarras, oui, mais pas n’importe comment

Un homme masqué se penche sur une table installée à l'extrieur et sur laqelle sont disposés beaucoup d'objets de décoration et anciens. Il tient une assiette dans ses mains et la regarde.

En ce long week-end de mai, les ventes-débarras chez soi sont autorisées, mais elles sont soumises à des conditions.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

Des Saskatchewanais profitent de ce week-end prolongé pour vendre tout ce dont ils ne se servent plus et qui s’entassent dans leur garage. Ils en ont le droit, à condition de respecter plusieurs règles dictées par le gouvernement.

Première d’entre elles : disposer les objets à l’extérieur de son habitation. Les ventes-débarras à l’intérieur, y compris dans un garage ouvert, ne sont pas permises.

Tous les articles doivent avoir été lavés et désinfectés avant d’être mis en vente.

Du gel et de la distance

Les organisateurs ont l'obligation de mettre à disposition des acheteurs du gel désinfectant, qui leur est, à eux-mêmes, conseillé d’utiliser plusieurs fois pendant la vente. Tout le monde - vendeurs et clients - peut porter des gants jetables. Il faut alors les changer après chaque interaction.

Les clients doivent s’approcher au compte-goutte. Pendant qu'une personne regarde et achète éventuellement, les autres attendent leur tour en respectant la distanciation sociale.

Les paiements en espèces sont à éviter autant que faire se peut. Quand ce n'est pas possible, il faut se laver les mains après avoir manipulé de l’argent.

Enfin, règle de base et non des moindres, celles et ceux qui ne se sentent pas bien doivent renoncer à organiser leur vente-débarras ou à se rendre à une vente-débarras.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !