•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un dernier tournage pour le village de Barkskins

Des comédiens en costume d'époque marche sur le plate de tournage.

Le tournage de Poudre noire se déroule dans le décor de la série américaine Barkskins à Saint-Gabriel-de-Valcartier.

Photo : Radio-Canada / Tanya Beaumont

Tanya Beaumont

Le village qui avait été construit pour la série Barkskins à Saint-Gabriel-de-Valcartier reprend vie le temps d’un tournage. Le réalisateur William Cantin et le scénariste Thomas Dufour ont investi les lieux pour tourner le court métrage Poudre noire.

Lorsque Thomas a eu l’idée d’un scénario qui se campait dans les années 1800, William a tout de suite pensé au village construit de toutes pièces pour la série américaine. Il y avait été figurant. Il a rapidement fait les démarches nécessaires pour pouvoir s’y installer. À leur grande surprise, ils ont eu l’autorisation de tourner.

 On s'est essayé pis je me suis levé un matin, j'avais un village! s’exclame le scénariste, qui a également un petit rôle dans le film.

Poudre noire raconte l’histoire de quatre hommes qui vivent un périple en forêt pour se rendre dans un village. 

Un jeune homme dans un décor d'époque.

Le réalisateur William Cantin

Photo : Radio-Canada / Tanya Beaumont

Pour le réalisateur, le village fictif était l'endroit parfait pour le décor. Il faut que les gars vivent dans un village qui est dans le bois. On ne peut pas s'approcher d'un village historique qui est un peu plus ''riche bourgeoisie''.

Course contre la montre 

Si le lieu était encore accessible pour le tournage, il fallait faire celui-ci rapidement. Ils nous ont dit qu'ils démoliraient le village pour le 15 juin maximum, explique William Cantin. On s'est comme donné un sprint pis ça doit faire deux mois que sans arrêt, chaque soir, on travaille moi pis Thomas.

Un jeune homme sur un tournage d'époque.

Le scénariste et comédien Thomas Dufour

Photo : Radio-Canada / Tanya Beaumont

Le rythme de travail ne ralentit pas pendant le tournage. Au moment de rencontrer l’équipe samedi matin, ils avaient filmé des scènes de nuit la veille à Lac-Beauport. Avec seulement quelques heures de sommeil dans le corps, le tournage se déplaçait à Tewkesbury en après-midi, par une journée chaude et humide. 

L'objectif est de lancer le film en 2022. Le réalisateur espère que Poudre noire fera la tournée des festivals. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !