•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les animaux rient aussi

Deux phoques semblent jouer sur une plage.

« Notre travail montre bien comment un phénomène que l'on pensait particulier aux humains se révèle être étroitement lié à un comportement partagé par des espèces séparées par des dizaines de millions d'années », affirme le Pr Greg Bryant de l'UCLA.

Photo : iStock / Ian Dyball

Radio-Canada

En analysant des études sur les comportements ludiques chez diverses espèces, des scientifiques américains ont repéré chez de nombreux animaux des modèles de vocalisation qui présentent une grande similitude avec le rire humain.

Le rire humain est courant, mais c'est un aspect méconnu de notre évolution, expliquent dans un communiqué la primatologue Sasha Winkler, également étudiante en anthropologie, et Greg Bryant, professeur de communication à l'Université de Californie à Los Angeles.

Lorsque nous rions, nous informons souvent les autres que nous nous amusons et nous les invitons également à se joindre à nous, affirme Sasha Winkler. Certains chercheurs pensent que ce type de comportement vocal est partagé par de nombreux animaux qui jouent. À ce titre, le rire est notre version humaine d'un signal vocal de jeu vieux comme le monde.

Le jeu social complexe est bien documenté chez plusieurs animaux. Pendant le jeu, les animaux utilisent souvent des signaux qui facilitent les interactions sociales bénéfiques et réduisent les coûts potentiels, comme l'escalade vers l'agression. Il existe aussi de nombreux exemples de langage corporel ludique chez les animaux, comme des expressions faciales de sourire chez les primates ou les canidés.

Rions un peu

Les deux chercheurs ont donc analysé la littérature scientifique existante sur le comportement de jeu des animaux, à la recherche de signaux vocaux que l'on pourrait considérer comme des rires.

Ils cherchaient à savoir si les vocalisations des animaux étaient bruyantes ou tonales, fortes ou silencieuses, aiguës ou graves, courtes ou longues, un appel unique ou un motif rythmique en gardant en tête les caractéristiques connues des sons de jeu.

Ils ont trouvé un tel comportement vocal de jeu chez au moins 65 espèces. Cette liste comprend une variété de primates, des vaches, des chiens, des renards, des phoques et des mangoustes, ainsi que trois espèces d'oiseaux, dont des perruches et des pies australiennes.

Ils estiment ainsi que les vocalisations constituent un mode de signalisation de jeu très répandu chez les espèces.

Notre recherche indique que les signaux vocaux de jeu sont généralement discrets, bien que des vocalisations fortes, qui suggèrent une fonction de diffusion, soient présentes chez les humains et certaines autres espèces, explique le duo de chercheurs dont les travaux sont publiés dans la revue Bioacoustics (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Le rire spontané chez l'humain partage des caractéristiques acoustiques et fonctionnelles avec les vocalisations de jeu de nombreuses espèces, mais surtout avec les autres grands singes.

Une citation de :Les chercheurs Sasha Winkler et Greg Bryant

Notre travail montre bien comment un phénomène que l'on pensait particulier aux humains se révèle être étroitement lié à un comportement partagé par des espèces séparées par des dizaines de millions d'années, ajoute le Pr Bryant.

Les chercheurs estiment que des recherches plus poussées sur les vocalisations animales sont nécessaires, mais ils notent que de telles observations peuvent être difficiles à obtenir dans la nature, en particulier pour les animaux dont les sons de jeu peuvent être plus silencieux.

Mieux cerner le rire chez d'autres espèces pourrait permettre de mieux comprendre la forme et la fonction du rire humain, écrivent les chercheurs, ainsi que l'évolution du comportement social humain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !