•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des bacs bruns feront leur apparition en 2023 en Mauricie

Un bac brun sur le bord d'une rue dans un quartier résidentiel.

Archives

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

Radio-Canada

Environ 130 000 foyers de la Mauricie bénéficieront d’une collecte des matières organiques à partir de 2023. Des bacs bruns seront distribués aux résidents des 38 municipalités dont la collecte des matières résiduelles et recyclables est déjà régie par Énercycle.

La collecte des matières organiques permettra de produire du compost, mais aussi du biométhane, une source d’énergie renouvelable.

Un centre de traitement des matières compostables et de biométhanisation sera construit sur le site d’Énercycle, à Saint-Étienne-des-Grès.

Le traitement retenu est un procédé de compostage en milieu semi-fermé incluant une phase d’extraction du biométhane, indique Énercycle, par voie de communiqué.

Le site d’enfouissement permettra quant à lui de produire du biogaz, un projet annoncé plus tôt cette année par ce qui s’appelait anciennement la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

Conscients du potentiel énergétique que représente le champ gazier de notre lieu d’enfouissement [...], nous avons récupéré les droits d’utilisation du biogaz et nous sommes positionnés sur le marché du gaz naturel renouvelable, indique le président d’Énercycle et maire de Shawinigan, Michel Angers, qui précise que le coût du projet pourrait osciller entre 35 et 45 M$.

La semaine dernière, des citoyens avaient manifesté devant les locaux d’Énercycle, anciennement appelé la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie, pour réclamer une collecte des matières organiques dès que possible.

Le maire Michel Angers se défend en disant que son équipe a pris soin de réfléchir à la façon de bien implanter la collecte de matières organiques en gardant la tarification au plus bas possible.

Ce qui m’a dérangé un peu, c’est que c’est comme si on [nous avait accusé de s’être] traîné les pieds, mais vous n’avez pas idée du nombre d’heures que j’ai mis là-dedans avec l’équipe pour arriver au double objectif, a-t-il déclaré en entrevue à l'émission Toujours le matin.

Avec les informations de Marie-Ève Trudel

Énercycle regroupe les municipalités des MRC des Chenaux, de Maskinongé et de Mékinac ainsi que les Villes de Shawinigan et de Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !