•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Toronto veulent un parc urbain sur la voie ferrée de Don Valley

Metrolinx a ses propres plans, mais ne ferme la porte à la création d'un sentier urbain.

Un pont.

Un groupe de résidents de l'est de Toronto croit qu'une partie inutilisée de la voie ferrée de Don Valley pourrait devenir un grand attrait touristique.

Photo : Radio-Canada / Kate McGillivray

Radio-Canada

Un groupe de résidents de l'est de Toronto croit qu'une partie inutilisée des rails de Don Valley pourrait devenir un grand attrait touristique et un moyen pour les Torontois de comprendre l'histoire de leur ville.

Pour vous faire une idée de ce qui pourrait être la version torontoise du célèbre parc High Line à New York, vous devez laisser les sentiers d'Evergreen Brickworks derrière vous.

Il faut traverser une série d'arbres et de buissons et passer par-dessus une vieille clôture avant d'arriver à la voie ferrée inutilisée du Canadien Pacifique, le long de la rivière Don.

Vous marchez sur les rails à travers les bois et vous êtes au centre-ville de Toronto entouré de très gros chênes. C'est spectaculaire, raconte un résident de l'est de Toronto, Chris William.

Des rails.

Les mots « Wonscotonach Trail » ont été peints à la bombe sur une partie du chemin Don Branch près de Evergreen Brickworks.

Photo : Radio-Canada / Kate McGillivray

Cette voie ferrée est devenue un sentier pour les amateurs de randonnée urbaine de la région du Grand Toronto.

Chris Williams et un groupe de voisins veulent en faire un sentier pédestre de trois ou quatre kilomètres qui attire les touristes et qui servirait de colonne vertébrale pour le parc de la vallée de la rivière Don. Ce chemin de fer passe par le Half Mile Bridge avec une vue sur la vallée de la rivière Don et la silhouette des gratte-ciel de Toronto.

Les mots Wonscotonach Trail ont été peints à la bombe sur une partie du chemin de fer Don Branch près d'Evergreen Brickworks.

Mais ce projet, que M. Williams et son groupe appellent le sentier Wonscotonach, le nom anishnaabemowin de la rivière Don, n'est pas le seul envisagé pour ce lieu.

Un parc.

Cette vue du Half Mile Bridge montre l'ancienne voie ferrée appréciée des amateurs de randonnée urbaine.

Photo : Wonscotonachtrail.ca

Metrolinx, qui est propriétaire de la voie ferrée de Don Branch depuis 2008, envisage de construire un centre d'entreposage de trains plus au sud.

Ce projet fait partie de leur plan de 26,8 milliards de dollars pour étendre le service de trains de banlieue GO.

Cette voie ferrée est nécessaire en raison de la congestion à la gare Union, explique le porte-parole de Metrolinx Matt Llewellyn. Nous allons avoir besoin d'un endroit pour garer les trains, ajoute-t-il.

Un pont au-dessus d'une autoroute.

Une maquette de ce à quoi pourrait ressembler le parc au-dessus du pont Half Mile Bridge.

Photo : Wonscotonachtrail.ca

Selon le groupe de résidents, toute construction est un pas dans la mauvaise direction.

Avec ce plan, Metrolinx bloquera l'accès à des lieux historiques, selon le groupe.

Nous avons une meilleure idée et nous voulons que les Torontois puissent choisir, pense Chris Williams.

Metrolinx dit déjà avoir ajusté son plan en fonction des préoccupations de la communauté pour que les trains soient placés le long de l'autoroute Don Valley Parkway, plus loin des zones écosensibles.

Metrolinx n'écarte pas l'idée

Le centre d'entreposage des trains devrait être construit cette année ou en 2022, mais cela ne veut pas dire qu'un sentier ne pourrait jamais voir le jour, ajoute Matt Llewellyn de Metrolinx.

Il sera situé près du viaduc Prince Edward, mais la zone près de Brickworks et le pont Half Mile Bridge n'a pas encore été mentionnée.

Notre équipe de planification examine toutes les utilisations potentielles de cette section, ce qui pourrait inclure un [sentier] potentiel, explique M. Llewellyn. Nous n'avons pas fermé la porte à cette idée, assure-t-il.

Un pont près d'une autoroute.

Une maquette de Metrolinx montre son plan actuel près du viaduc Prince Edward.

Photo : Metrolinx

Pour l'instant, les Torontois curieux continuent de marcher le long des rails de Don Branch et aboutissent souvent à l'entrée clôturée du pont Half Mile Bridge.

Le High Line Park, dans le quartier de Manhattan, à New-York, est un exemple de ce que pourrait être un parc urbain à Don Valley car ce parc linéaire urbain est aménagé sur une voie ferrée.

Ce parc suspendu dans les airs génère des centaines de millions de dollars en tourisme chaque année.

Des personnes marchent sur d'anciens rails transformés en espace vert.

Le très populaire High Line Park de New York se fraye un chemin sur une voie ferrée qui a été converti en espace vert.

Photo : Iwan Bann

Selon Chris William, c'est l'occasion pour la Ville de Toronto de construire quelque chose de similaire.

Investir dans des infrastructures touristiques comparativement à une aire de stationnement pour les trains est une bonne décision d'affaires, conclut-il.

Avec les informations de Kate McGillivray de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !