•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord primée au gala provincial

Un homme sourit lors d'une séance par vidéoconférence.

Le président de la Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord, Carl Laberge, était tout sourire lorsqu'il a appris que son organisme avait été nommé Chambre de commerce de l'année, catégorie grande chambre.

Photo : Tirée de Facebook

La Chambre de commerce et d'industrie Saguenay-Le Fjord (CCISF) a récolté jeudi soir le plus grand honneur lors du gala annuel de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ).

L'organisme l'a emporté dans la catégorie Chambre de commerce de l'année, parmi celles qui comptent plus de 200 membres. Il s'agit d'une première pour le regroupement de gens d'affaires du Saguenay.

C'est le président de la CCISF, Carl Laberge, qui a appris la nouvelle en direct lors du gala présenté par vidéo.

C'est un grand sentiment de fierté et d'accomplissement dans une année qui est très spéciale, ou comme bien des entreprises, comme nos membres, il a fallu comme chambre qu'on se revire de bord rapidement, qu'on s'adapte à la situation. On est une chambre qui organise beaucoup d'événements, on est habitués au contact humain, donc on a dû se réorienter, se réorganiser et on l'a fait avec beaucoup de succès, a raconté en entrevue, jeudi soir, celui qui est aussi le président-directeur général du Port de Saguenay.

La directrice générale de la CCISF, Sandra Rossignol, était également en nomination dans la catégorie Leadership - Prix Jean-Paul Létourneau. Cependant, le prix a été remporté par Hélène Paradis de la Chambre de commerce de Val-d'Or.

Comme le gala se tenait de façon virtuelle et que toute l'équipe de la CCISF est en télétravail, il a été impossible pour les employés de partager ce moment ensemble. C'est le bout plate de le gagner dans cette année-là. J'ai dit qu'on était fiers de le gagner parce que c'est une année qui est spéciale et qui montre qu'on s'est démarqués malgré les difficultés, mais le contrecoup de ça, c'est de célébrer par ordinateur avec nos collègues et puis d'être un peu tout seul chez soi et de vivre notre bonheur à distance. Ce qui me console c'est que très bientôt on va être capable de commencer à se déconfiner. On va pouvoir se reprendre, a-t-il poursuivi.

La FCCQ regroupe 130 chambres de commerce.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !