•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La députée fédérale du Nunavut sera absente lors des prochaines élections

Une image de la nouvelle députée de la circonscription du Nunavut. En arrière-plan, Iqaluit, la capitale territoriale.

Mumilaaq Qaqqaq est la députée néo-démocrate de la circonscription du Nunavut.

Photo : Radio-Canada / Marc Godbout

Radio-Canada

La néo-démocrate fédérale Mumilaaq Qaqqaq a annoncé sur les réseaux sociaux, jeudi, son intention de quitter la scène politique une fois son mandat terminé.

Ensemble, nous avons été capables de montrer au reste du Canada la réalité à laquelle nous faisons face au Nord : les taux de mort par suicide, le manque de logement, les luttes quotidiennes des gens pour leurs droits humains de base.

Une citation de :Mumilaaq Qaqqaq, députée du Nunavut

La députée affirme avoir pris sa décision après des discussions avec des membres de sa famille et des amis.

Mumilaaq Qaqqaq a réalisé, l’automne dernier, une tournée des collectivités du Nunavut pour rendre compte à Ottawa des disparités en matière de logements qui affligent les Nunavummiut.

L’expérience, a-t-elle ensuite admis, l’a profondément bouleversée et poussée à prendre un congé prolongé. La députée s’est de nouveau retirée de ses fonctions le mois dernier sur recommandation de son médecin.

La semaine dernière, la députée s’est exprimée en chambre pour dénoncer l’état du logement au territoire, martelant que les investissements de 25 millions de dollars proposés par Ottawa sont insuffisants.

D’ici la fin de son mandat, la députée entend se concentrer sur l’avenir de la mine Mary River et la lutte contre la pandémie.

Mumilaaq Qaqqaq prévoit également déposer un projet de loi pour ajouter les langues autochtones aux bulletins de vote des élections fédérales.

Même si j’ai décidé que [la Chambre des communes] n’est pas le bon endroit pour moi présentement, tous les Inuit, les jeunes et les Nunavummiut doivent savoir que le changement est possible et que nos voix sont importantes.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !