•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Google va ouvrir son premier magasin à New York cet été

La devanture d'un édifice où figure le nom de Google.

Le géant Google souhaite rivaliser avec Apple sur le terrain de l'électronique grand public.

Photo : Getty Images

Agence France-Presse

Le géant Google a fait part jeudi de son intention d'ouvrir cette année à New York sa toute première boutique physique, qui devrait permettre au géant californien d'avancer ses pions dans la compétition avec Apple sur le terrain de l'électronique grand public.

Le magasin, qui s'appellera Google Store, ouvrira cet été dans le quartier de Chelsea, où se situent déjà de vastes bureaux fréquentés par le personnel de Google.

La clientèle pourra parcourir le Google Store et y acheter une grande sélection de produits fabriqués par Google, qui vont des téléphones Pixel aux produits Nest, des appareils Fitbit aux Pixelbooks et bien d'autres encore, a indiqué le vice-président de Google, Jason Rosenthal, dans un billet de blogue.

Elle pourra aussi faire ses achats en ligne sur GoogleStore.com et récupérer ses commandes en magasin, a-t-il précisé.

Rivaliser avec les autres géants

Cette annonce intervient au moment où le géant de la technologie cherche à rivaliser avec Apple dans la vente de matériel informatique, qu'il s'agisse de téléphones intelligents, de thermostats ou de détecteurs de fumée.

Google souhaite également mettre à profit les ventes d'objets connectés pour les activités physiques de la marque Fitbit, qu'elle a rachetée en novembre 2019.

Le nouveau Google Store est une étape importante de notre stratégie consistant à permettre l'expérience Google la plus utile qui soit en tous lieux et à tout moment, a affirmé M. Rosenthal.

Le logo d'Apple sur la vitrine d'un magasin du géant de l'informatique à Montréal.

La façade d'un magasin Apple dans le centre-ville de Montréal

Photo : Radio-Canada / Jean-Claude Taliana

Par le biais de son réseau mondial d'Apple Store, qui compte plus de 500 boutiques dans 25 pays, la marque à la pomme écoule une grande partie de ses iPhone, iPad et MacBook en magasin.

Microsoft a en revanche annoncé l'an dernier la fermeture permanente de la quasi-totalité de ses magasins, l'essentiel de ses ventes se faisant désormais sur Internet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !