•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

48 nouveaux logements sociaux bientôt construits à Rivière-du-Loup et à Trois-Pistoles

Une affiche accrochée à un immeuble sur laquelle est écrit : logement à louer, complet.

Trois bâtiments doivent accueillir 48 nouveaux logements sociaux dans la circonscription de Rivière-du-Loup–Témiscouata. (archives)

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Trois projets d'habitation sociale et abordable doivent être construits à Rivière-du-Loup et à Trois-Pistoles, pour un total de 48 nouveaux appartements. Ces logements seront notamment destinés aux personnes âgées, aux personnes autistes, à des familles ou à des personnes seules.

La construction de ces unités d'habitation s'inscrit dans le cadre du programme AccèsLogis Québec de la Société d’habitation du Québec (SHQ).

L'annonce de la réalisation de ces logements sociaux et abordables a été faite par communiqué par la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation, Andrée Laforest, et le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Denis Tardif, jeudi.

Des 48 logements annoncés, la Maison l'Autnid de Rivière-du-Loup pourra en profiter pour réaliser huit logements destinés aux personnes vivant avec le trouble du spectre de l'autisme.

La Maison L'Autnid, c'était mon coup de cœur au cours de la dernière campagne électorale. On ne peut pas rester indifférents devant des familles qui [s'occupe d'un des leurs] 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Ces gens-là ont besoin de repos, d'un répit, un moment donné, soutient le député Denis Tardif au sujet de ce projet.

L'extérieur du presbytère Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup.

Le presbytère Saint-François-Xavier, à Rivière-du-Loup, pourra être converti en logement destiné à accueillir des personnes autistes. (archives)

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Le projet de conversion de l'ancien presbytère de l'église Saint-François-Xavier de Rivière-du-Loup en logements pour personnes vivant avec un trouble du spectre de l'autisme franchit donc une nouvelle étape avec l'annonce de la réalisation de ces logements.

Bien que l'offre d'achat de la Maison l'Autnid n'ait pas encore été acceptée, l'organisme est de plus en plus certain de pouvoir transformer le presbytère grâce à l'annonce de jeudi.

La présidente du conseil d’administration de la Maison l'Autnid Isabelle Marquis affirme que cette annonce permet à l'organisme d'entamer d'autres démarches.

Pour aller chercher des sous dans différents d'autres programmes. On pense à notre campagne de financement qui va avoir lieu très bientôt. Puis, on pense à des travaux l'année prochaine, au printemps prochain, dans le presbytère, explique-t-elle.

Autrement dit, ça débloque le projet. C'est une nouvelle qu'on attendait depuis longtemps.

Une citation de :Isabelle Masquis, présidente du conseil d'administration de la Maison l'Autnid

Le projet de rénovation du presbytère est évalué à 2,6 millions de dollars, mais ce montant pourrait être revu à la hausse en raison de l'explosion des coûts de construction.

Isabelle Marquis prévoit que la nouvelle maison d'hébergement pourra ouvrir à l'automne 2022.

Toujours à Rivière-du-Loup, 25 unités de logement doivent aussi être réalisées au Monastère des Sœurs Clarisse. Il s'agira de logis dédiés aux familles et aux personnes seules.

C'est intéressant pour aider des personnes jeunes, mais aussi pour aider de nouveaux arrivants. Pour leur permettre de se loger et de se familiariser avec les lieux et avec la culture. C'est vraiment un plus pour le milieu, affirme Denis Tardif.

Le dernier projet concerné par cette annonce doit se concrétiser à Trois-Pistoles. Il s'agit de la troisième phase du Domaine des Trois-Pistoles qui pourra compter sur 15 unités de logement.

Ces dernières seront dédiées aux personnes en perte d'autonomie. Les montants qui seront alloués à chacun de ces projets restent inconnus pour le moment puisque le processus d'appels d'offres n'est pas encore entamé.

L'annonce de la réalisation de ces 48 unités de logement survient, alors que le taux d'inoccupation des logements locatifs dans la région est au plus bas.

Avec les informations de Xavier Lacroix et de Jérôme Lévesque-Boucher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !