•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau point de services pour les Autochtones à Shawinigan

L'entrée qui mène au point de service.

Le nouveau point de service du Centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières est situé sur l'avenue Grand-Mère, à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Les membres des communautés autochtones de la région ont maintenant accès à un nouvel endroit pour se rassembler et obtenir de l’aide. Le Centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières a ouvert un nouveau point de services à Shawinigan pour mieux desservir la communauté.

Il y a un réel besoin pour les Autochtones en milieu urbain à Shawinigan, affirme le coordonnateur du nouveau point de service, Guillaume Lévesque, qui travaillait auparavant au Centre d’amitié autochtone de Trois-Rivières. Il affirme que le centre de Trois-Rivières recevait beaucoup de demandes de services de la part de gens installés à Shawinigan.

Le point de service de Shawinigan offrira des services d'intervention et d'accompagnement, notamment pour aider ses membres à naviguer dans les différents services publics, souvent mal adaptés aux réalités autochtones, que ce soit en santé et services sociaux, dans le domaine de la justice ou de l’éducation.

L’endroit servira aussi de lieu d'ancrage culturel où les membres pourront parler leur langue ou encore transmettre leur culture. Des cercles de partages, des activités d'artisanat et des séjours en forêt sont notamment au programme.

Des livres avec des titres en français et dans une langue autochtone.

Des livres en langue autochtone sont disponibles au nouveau point de service de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Des activités conjointes avec la Ville de Shawinigan sont aussi prévues. Les responsables du Centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières se réjouissent d'ailleurs de l'ouverture de la Ville face au projet.

Un tipi et deux personnes avec des masques assises à côté.

Évangéline Bellemare (à gauche) et Guillaume Lévesque (à droite), au point de service de Shawinigan

Photo : Radio-Canada

Évangéline Bellemare, qui est membre de la nation atikamekw, a commencé à fréquenter le point de service. Elle y fait notamment de la broderie et se familiarise aussi avec le perlage.

Elle se sent privilégiée d’avoir maintenant accès à un tel lieu et pense que ce sera un avantage pour les membres de la communauté. Je trouve que c’est important d’avoir un service comme cela à Shawinigan, dit-elle.

Une dame autochtone qui coupe du pain avec une autre personne.

Plusieurs types d'activités sont offerts au nouveau point de service du Centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Dix centres d'amitié autochtone sont implantés en milieu urbain au Québec. En Mauricie, il sont situés à Trois-Rivières et à La Tuque.

Le coordonnateur Guillaume Lévesque croit que le point de service de Shawinigan deviendra un point de repère pour les autochtones en milieu urbain, ce qui aidera au sentiment d’appartenance.

La cuisine avec une peau d'animal sur un mur.

Une journée portes ouvertes a eu lieu mercredi pour présenter le nouveau point de services.

Photo : Radio-Canada

Guillaume Lévesque pense que la création d’un point de service à Shawinigan va aussi améliorer le lien entre la communauté autochtone et les gestionnaires des services publics.

Des fauteuils et une table.

Le point de services se veut notamment un lieu de rassemblement pour les Autochtones de Shawinigan et des alentours.

Photo : Radio-Canada

Le centre a été officiellement inauguré mercredi, mais il est déjà ouvert depuis quelques semaines. On a une super belle réponse, a déclaré Guillaume Lévesque qui invite les non-Autochtones à se joindre à certaines activités.

Une bibliothèque avec des jeux dedans.

Un coin pour enfants a été prévu au nouveau point de service pour la communauté autochtone à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Évangéline Bellemare croit que des rapprochements sont nécessaires entre la communauté autochtone et non autochtone. Elle invite elle aussi les non Autochtones à venir faire un tour au point de service situé dans le secteur Grand-Mère.

Avec les informations de Raphaëlle Drouin

Un tableau noir où est écrit Bienvenue en plusieurs langues autochtones.

Les langues autochtones sont à l'honneur à ce nouveau point de service du Centre d'amitié autochtone de Trois-Rivières, à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !